Les danseurs fous de Strasbourg

Éditeur TCHOU
Paru le
Papier ISBN: 9782710788973
Disponibilité en librairie :
Quantité

Le 14 juillet 1518, Frau Troffea sortit dans les rues de Strasbourg et dansa des jours durant, sans s'arrêter, entraînant avec elle une foule frénétique de plusieurs centaines de personnes. Insensibles à la fatigue et à la douleur, les pieds ensanglantés et les visages extatiques, les danseurs moururent par dizaines.L'historien de la médecine John Waller (professeur à l'université du Michigan) raconte et décrypte cet étrange phénomène de transe spontanée que le médecin humaniste Paracelse avait observé en son temps et que Bosch, Dürer et Bruegel fixèrent dans des visions cauchemardesques. Terrassés par la misère, égarés par leurs croyances surnaturelles, les danseurs fous de Strasbourg exprimaient un désespoir qui connut, quelques années plus tard, une forme politique avec les grandes révoltes paysannes de 1525, et religieuse avec la Réforme.

Les libraires craquent

  • Une suggestion d'Edouard Tremblay par la librairie Pantoute

    L’expression du désespoir humain, particulièrement lorsque celui-ci est collectif, peut revêtir des formes aussi étranges qu’inattendues, dont la violence singulière est appelée à marquer durablement les esprits. Le cas troublant des danseurs fous de Strasbourg de 1518 en est par ailleurs un exemple criant, dès lors que des gens du peuple furent par centaines « contaminés » par une folie commune les menant à danser sans arrêt et souvent jusqu’à la mort. Historien de la médecine, John Waller tentera dans sa captivante étude d’apporter un peu de lumière sur ce délire de masse, qu’il replacera habilement dans le contexte social difficile précédant la Réforme, dont il serait l’annonciateur. Une fois de plus, l’histoire dépasse la fiction!


  • Commenté dans la revue Les libraires par Edouard Tremblay, librairie Pantoute

    L’expression du désespoir humain, particulièrement lorsque celui-ci est collectif, peut revêtir des formes aussi étranges qu’inattendues, dont la violence singulière est appelée à marquer durablement les esprits. Le cas troublant des danseurs fous de Strasbourg de 1518 en est par ailleurs un exemple criant, dès lors que des gens du peuple furent par centaines « contaminés » par une folie commune les menant à danser sans arrêt et souvent jusqu’à la mort. Historien de la médecine, John Waller tentera dans sa captivante étude d’apporter un peu de lumière sur ce délire de masse, qu’il replacera habilement dans le contexte social difficile précédant la Réforme, dont il serait l’annonciateur. Une fois de plus, l’histoire dépasse la fiction!


Mentionné dans ces thématiques

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres