Le luxe de l'indépendance : réflexions sur le monde du livre

Éditeur LUX
Collection : Futur proche
Paru le
Papier ISBN: 9782895963554
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782895963561
Numérique - PDF Protection: filigrane ISBN: 9782895969983
Disponibilité en librairie :
Quantité

Que signifie être «indépendant», dans le monde du livre? De qui l'éditeur et le libraire sont-ils indépendants et, surtout, à quelles fins? Quelle «édition indépendante» peut constituer un modèle économique viable? Et que nous apprennent les remous qui l'agitent sur les formes contemporaines de contrôle de la parole et l'amenuisement sournois de l'espace démocratique? Dans le sillage d'analyses comme celle d'André Schiffrin et à partir d'exemples tirés du Québec et de la France, ces réflexions décrivent un monde du livre toujours plus menacé par les conglomérats médiatiques et les géants du web, mais où, paradoxalement, s'épanouit une édition indépendante foisonnante. Dans ce contexte, il devient urgent de clarifier cette notion pour qu'éditeurs et libraires puissent, ensemble, continuer de diffuser des formes et des idées radicales : l'indépendance doit être le fruit d'une réflexion commune et d'une quête collective, car à quoi bon être indépendant tout seul? Julien Lefort-Favreau est professeur de littérature française et d'études culturelles à l'Université Queen's (Kingston, Canada). Il est l'auteur de Pierre Guyotat politique (Lux, 2018). Il est membre du comité de rédaction de la revue Liberté depuis 2012.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Philippe Fortin, librairie Marie-Laura

    Si le concept d’indépendance est cher aux éditeurs, qui en font souvent un gage du caractère désintéressé de leurs activités, force est toutefois de constater que les lois du marché n’épargnent ni les maisons d’édition ni les librairies. Prenant entre autres appui sur Bourdieu et sa toujours actuelle théorie des champs, l’auteur de cet essai expose les difficultés d’une véritable indépendance au sein de l’ensemble du processus menant à la fabrication d’un livre. Tout en rappelant le caractère politique d’une réelle indépendance de même que l’inévitable précarité inhérente à son maintien, Lefort-Favreau brosse un portrait sombre, mais juste du monde des livres, cet univers paradoxal évoluant symboliquement en marge d’impératifs auxquels il lui est néanmoins impossible de se soustraire.


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres