Journaux 1950-1962

Éditeur GALLIMARD
Paru le
Papier ISBN: 9782070749201
Pas en inventaire. Sur commande : Délai de 4 à 8 semaines

Pour beaucoup de lecteurs à travers le monde, le poète Sylvia Plath est devenu une figure de culte. Sa destinée exemplaire, son mariage au poète britannique Ted Hughes (figure contestée, gourou pour les uns, démon pour les autres), son suicide en 1963, à l'âge de trente et un ans, les deux enfants qu'elle laissait... tous ces éléments de sa vie contribuèrent à accroître sa renommée. Les journaux, commencés à dix-huit ans et tenus jusqu'à la veille de sa mort, plongent le lecteur au cœur de la vie intérieure d'une femme qui lutta quotidiennement contre elle-même et n'eut de cesse qu'elle ait transformé en mots la réalité. Exigence tranchante et désir d'absolu ressortent à chaque instant. A côté des impatiences de la collégienne ou des obsessions de l'écrivain paralysé, on trouve des pages inspirées et splendides, qui sont à la source de nombreux poèmes. Formidable matériau en fusion, ces journaux livrent aussi nombre de passages amusants et de portraits féroces des grandes figures littéraires de l'époque.

Les libraires vous invitent à consulter

Dix journaux d’écrivains

Par publié le

Plusieurs écrivains ont tenu un journal personnel en parallèle de l’écriture de leur œuvre. L’introspection que nécessite l’écriture d’un journal permet une plongée dans les réflexions profondes du diariste qui mettent souvent en lumière les points forts de ses ouvrages de fiction. Spécimen de grand intérêt, chacun des dix journaux ci-dessous constitue non seulement un excellent complément à l’œuvre fictionnelle de l’écrivain, mais tient lieu en soi d’œuvre à part entière. Roland BarthesJourna

Kirsten Dunst adapte au cinéma le roman de Sylvia Plath

Par publié le

« Un mauvais rêve. Pour celui qui se trouve sous la cloche de verre, vide et figé comme un bébé mort, le monde lui-même n’était qu’un mauvais rêve. Un mauvais rêve.  Je me souvenais de tout.  Je me souvenais des cadavres, de Doreen, de l’histoire du figuier, du diamant de Marco, du marin sur le boulevard, de l’infirmière du docteur Gordon, des thermomètres brisés, du nègre avec ses deux sortes de haricots, des dix kilos pris à cause de l’insuline, du rocher qui se dressait entre ciel et mer c

À la mémoire de Sylvia Plath

Par publié le

« Mourir/est un art, comme tout le reste./Je m’y révèle exceptionnellement douée. »-Sylvia Plath, Lady Lazare La poète et écrivaine américaine Sylvia Plath est décédée le 11 février 1963. C’est donc l’anniversaire de sa mort aujourd’hui. Dans Lazare mon amour, un ouvrage qui vient de paraître chez Héliotrope, l’auteure Gwenaëlle Aubry, qui a reçu le prix Femina en 2009 pour Personne et qui a publié également récemment Perséphone 2014, dresse un portrait fascinant de l’écrivaine Sylvia Plath, q

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres