Femmes changent la lutte (Les)

Éditeur REMUE-MENAGE
Paru le
Papier ISBN: 9782890914629
Disponibilité en librairie :
Quantité

Tantôt au front, tantôt dans l'ombre, les femmes se sont engagées massivement dans la mobilisation du printemps 2012. Mais que retiendra l'histoire de leur présence : d'excellentes alliées, des participantes hors pair? Soyons sincères, elles ont agi et bousculé jusqu'à transformer les termes mêmes de la lutte. Entre témoignages, poèmes, entretiens et analyses critiques, 30 regards se croisent ici mêlant action politique, fureur créatrice et urgence de la révolte : Coalition Main rouge, Martine Desjardins, Fermaille, Janie Ducharme, Ann-Julie DuRocher, Infirmières contre la hausse, Institut Simone de Beauvoir, Sophie Jeukens, L'R des centres de femmes, Éliane Laberge, Karen Juliette Lalonde, Iraïs Landry (comité femmes GGI), Widia Larivière (Idle No More), Rébecca Lavoie, Anne-Marie Le Saux (Profs contre la hausse), Valérie Lefebvre-Faucher, P!NKBLOC, Mères en colère et solidaires, Maille à Part, Manon Massé, Brigitte Michaud, Françoise Pelletier, Jeanne Reynolds, Camille Robert, Caroline Roy-Blais, Camille Tremblay-Fournier et Anne-Marie Voisard.«Ce livre, Les femmes changent la lutte, vient changer la donne. Les femmes ne sont pas marginales, elles sont au centre de l'événement. Si vous ne parlez pas d'elles, c'est que vous êtes myopes. Si vous placez les femmes dans un encadré, vous les insultez et vous nourrissez mon indignation. L'ouvrage que j'ai l'honneur et le plaisir de préfacer doit figurer tout en haut de votre bibliographie.» Micheline Dumont

Les libraires craquent

  • Une suggestion Essais québécois de la Librairie Monet par la librairie Monet

    « De tous les essais publiés sur la grève, celui-ci prend une place particulière en offrant une critique sur l'influence du féminisme au cours de la lutte étudiante de 2012. Dans cet assemblage d'une trentaine de textes, des femmes de différents milieux offrent des réflexions percutantes sur leur place autant dans la rue et dans les groupes auto-organisés que dans les instances décisionnelles. Elles offrent une vision alternative de ce qui a été lu et reçu de la lutte étudiante, en présentant une analyse forte du sexisme en milieu étudiant. Une écriture lucide et sincère qui met sur papier des réalités marginales de la grève printanière. » - Marie-Ève Blais


  • Commenté dans la revue Les libraires par Marie-Ève Blais, librairie Monet

    De tous les essais publiés au sujet de la lutte étudiante de 2012, celui-ci joue un rôle particulier en ce qu’il jette un regard critique sur l’influence qu’a eue le féminisme sur la grève. Dans cet assemblage d’une trentaine de textes, des femmes de différents domaines proposent des réflexions percutantes sur la place qu’elles ont occupée autant dans la rue et dans les groupes autoorganisés que dans les instances officielles. Elles offrent une vision différente de ce qui a été lu et écrit à propos de la lutte étudiante, en présentant une analyse forte du sexisme en milieu étudiant. Une écriture lucide et sincère qui met en lumière des réalités marginales de la grève printanière.

Les libraires vous invitent à consulter

Quarante ans d'édition féministe au Remue-Ménage

Par publié le

Quarante ans d’édition québécoise ce n’est pas rien. Surtout lorsqu’on est une maison spécialisée, et qui plus est dans les sujets féministes (oh! le mauvais genre!). C’est pourtant le défi qu’a relevé au fil des années les femmes du Remue. Intelligentes, inspirantes, courageuses, elles l’ont été et le sont encore. On leur doit une fière chandelle (et pourquoi pas quarante)? Parlez-nous des origines de la création des éditions du Remue-Ménage.Remue-ménage a été fondée par un groupe de militante

Emma Watson lance un club de lecture féministe

Par publié le

Emma Watson fait parler d’elle dans le milieu littéraire depuis environ une semaine. C’est que la jeune actrice britannique, qui a fait ses preuves dans « Harry Potter », s’avère également une grande lectrice. Elle a donc décidé de mettre sur pied un club de lectures féministes, hébergé par le site Goodreads, qu’elle a intitulé Our Shared Shelf (« notre étagère commune »). Emma Watson y écrit (traduction libre): « Dans le cadre de mon travail avec ONU Femmes, j’ai commencé à lire tous les livres

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres