White light, white heat: le Velvet Underground au jour le jour

Non disponible.

Le Velvet Underground est un des plus grands groupes de l'histoire du rock. Cette formation de légende, dont l'aura mythique empêche parfois de bien la connaître, est née de la rencontre de fortes personnalités : Lou Reed, John Cale, Nico... Sans parler d'Andy Warhol qui produisit le groupe et dessina la fameuse pochette banane, Peel Slowly and See... ! Mais ils n'ont connu du temps de leur existence qu'un succès modeste, et leurs albums se sont peu vendus.Leur look noir et blanc y est pour quelque chose, tout comme leurs paroles ultra-réalistes, qui tranchent avec les couleurs vives et l'esprit pacifique de la période hippie. Pourtant, tout en défrichant les sentiers qui mèneront à la new wave, ou au post punk, leur musique et leur style sont devenus un modèle pour beaucoup, de David Bowie à The Jesus And Mary Chain.White Light/White Heat, du nom de leur album sans doute le plus exigeant, ou le Velvet Underground au jour le jour, est l'ouvrage le plus complet et le plus documenté paru à ce jour sur le Velvet. Depuis la préhistoire du groupe jusqu'à l'explosion en 1973 puis les quelques rares retrouvailles, tout y figure de manière encyclopédique : les concerts, les enregistrements, les changements de casting et de management, les interviews...

Les libraires craquent

  • Par Christian Girard par la librairie Pantoute

    Plus près des milieux de l’avant-garde artistique des années soixante et des bas-fonds new-yorkais que de la tête des palmarès du Billboard d’alors, le Velvet Underground a su marquer malgré tout le monde de la musique. Volumineux, exhaustif, White Light, White Heat donne toute la mesure de ce qui fait de ce groupe une exception. Le lire, c’est mettre en lumière le parcours des membres du groupe (Lou Reed, John Cale, Nico), mais aussi les ramifications à l’origine de cette inédite et brillante synthèse intégrant rock, art, musique expérimentale et littérature sur fond de réalités urbaines souvent des plus dures. Un livre jubilatoire pour les mordus de ce groupe culte et un ouvrage de référence d’une incontestable importance pour tout amateur de rock.


  • Commenté dans la revue Les libraires par Christian Girard, librairie Pantoute

    Plus près des milieux de l’avant-garde artistique des années soixante et des bas-fonds new-yorkais que de la tête des palmarès du Billboard d’alors, le Velvet Underground a su marquer malgré tout le monde de la musique. Volumineux, exhaustif, White Light, White Heat donne toute la mesure de ce qui fait de ce groupe une exception. Le lire, c’est mettre en lumière le parcours des membres du groupe (Lou Reed, John Cale, Nico), mais aussi les ramifications à l’origine de cette inédite et brillante synthèse intégrant rock, art, musique expérimentale et littérature sur fond de réalités urbaines souvent des plus dures. Un livre jubilatoire pour les mordus de ce groupe culte et un ouvrage de référence d’une incontestable importance pour tout amateur de rock.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres