Vingt-trois prostituées

Éditeur CORNELIUS
Collection : PIERRE
Paru le
Papier ISBN: 9782360810482
Disponibilité en librairie :
Quantité

Vision contemporaine de la prostitution, loin des clichés, à travers l'expérience personnelle de l'auteur.

Les libraires craquent

  • Les incontournables en bande dessinée d'octobre 2012 par la librairie Monet

    Auteur précurseur du mouvement autobiographique en bande dessinée du début des années 90, Chester Brown s’y consacre encore brillamment cette fois-ci, en nous confiant sans aucune retenue son parcours intime avec des femmes prostituées qu’il a côtoyées pendant de nombreuses années. Désillusionné par les relations hommes/femmes traditionnelles, très timide de nature et estimant n’avoir jamais eu de facilité à entrer en relations avec l’autre sexe, Brown explorera le monde caché de la prostitution et appréciera pleinement ce type de transactions et d’échanges, pour lui moins compliqués. Lauréat de nombreux prix pour ses livres précédents, dont l’excellent Louis Riel, auteur abouti et acclamé, Chester Brown, que son ami et collègue Seth qualifiera de robot pour le côté froid avec lequel il analyse son expérience de la prostitution, nous offre encore une fois une œuvre dérangeante sur un sujet controversé et, comme à son habitude, agrémente le tout de notes et d’arguments, cette fois en faveur de la décriminalisation de cette profession et rêve d’une société future où il serait commun de vivre ce type de sexualité en toute normalité. Hélène Brosseau


  • Commenté dans la revue Les libraires par Alexandra Guimont, librairie Fleury

    Vingt-trois prostituées, c’est un plongeon direct dans la vie personnelle de Chester Brown. C’est l’étalement érotique et charnel de ses dernières années de célibataire endurci. En se faisant larguer par sa copine, Chester s’est soudainement rendu compte que la notion de couple n’existait pas et était littéralement vouée à l’échec. Sa réaction? Fréquenter les prostituées et recevoir ce dont l’humain est friand, tout en négligeant les émotions de coeur. De quoi éviter les chicanes, effectivement! C’est alors qu’en observant le portrait de la relation qu’il a entretenue avec ces vingt-trois prostitués, on réussit à se glisser dans la vie intime de l’auteur tout en comprenant mieux ce milieu où la controverse est présente depuis le début des temps.

Les libraires vous invitent à consulter

FBDFQ 2013

Par publié le

Le Festival de la bande dessinée francophone de Québec dresse un bilan très positif de sa 26e édition qui vient tout juste de s’achever. Thomas-Louis Côté, le directeur de l’événement, affirme « avoir même réussi à dépasser nos attentes ». À ce festival, s’accompagnent des gagnants des prix Bédéis Causa qui ont été remis à l’Observatoire de la Capitale. Des journalistes et des professionnels du livre composaient le jury qui a eu le devoir de nommer les élus parmi de forts bons nominés. Voici le

Bédéis Causa : à qui les honneurs?

Par publié le

Le Festival de la bande dessinée francophone de Québec, qui se tiendra en même temps que le Salon du Livre, soit du 10 au 14 avril prochain, remet chaque année son Bédéis Causa, prix qui récompense les artistes du 9e art. Voici les finalistes : Prix Réal-FillionAuteur québécois, scénariste ou dessinateur, s’étant le plus illustré avec son premier album professionnel- Sophie Bédard, pour Glorieux printemps t. 1 (Pow Pow)- Isabelle Arsenault et Fanny Britt, pour Jane, le renard et moi (La Pastèqu

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres