Une heure de jour en moins

Éditeur FLAMMARION
Paru le
Papier ISBN: 9782081253674
Numérique - Epub Mise en page fixe ISBN: 9782081299283
Numérique - PDF Protection: Adobe DRM ISBN: 9782081299290
Pas en inventaire. Sur commande : Délai de 4 à 8 semaines

Une heure de jour en moinsOn ne présente plus Jim Harrison, écorché vif dans un corps de grizzly des montagnes, l'un des plus grands écrivains américains contemporains. On connaît moins le Jim Harrison poète. C'est chose faite grâce à ce recueil réunissant des poèmes inédits écrits entre 1965 et 2010, dans lequel Harrison, poète contemplatif à la fois mélancolique et brutal, se fait le chantre vagabond et universel de l'Amérique profonde et des vastes étendues sauvages. Dans Une heure de jour en moins, Jim Harrison, plus virtuose et truculent que jamais, joue avec les formes, les influences et les cultures, rendant au passage un vibrant hommage à ses maîtres, Antonio Machado, René Char et César Vallejo.

Les libraires craquent

  • Par Stéphane Picher par la librairie Pantoute

    Jim Harrison est connu surtout comme grosse pointure du roman, le prototype du « grand écrivain américain ». Mais n’oublions pas que cette force de la nature est aussi (j’oserais presque dire surtout) poète. Chez Harrison, la poésie est comme l’eau, l’air, le soleil : indispensable. Tellement qu’il se lève parfois la nuit pour en écrire : « Dors,/la nuit est là,/jour du chat,/jour de la chouette,/festin de l’étoile,/la lune règne sur son doux sujet,/obscure. » (« Berceuse pour une petite fille ») Une heure de jour en moins, recueil de textes écrits entre 1965 et 2010 nourrit l’esprit comme une randonnée d’automne, en forêt, assouvit le corps.


  • Commenté dans la revue Les libraires par Stéphane Picher, librairie Pantoute

    Jim Harrison est connu surtout comme étant une grosse pointure du roman, le prototype du « grand écrivain américain », mais n’oublions pas que cette force de la nature est aussi (j’oserais presque dire surtout) poète. Chez Harrison, la poésie est comme l’eau, l’air, le soleil : indispensable. Tellement qu’il se lève parfois la nuit pour en écrire : « Dors,/la nuit est là,/jour du chat,/jour de la chouette,/festin de l’étoile,/la lune règne sur son doux sujet,/obscure. » (« Berceuse pour une petite fille ») Une heure de jour en moins, recueil de textes écrits entre 1965 et 2010, nourrit l’esprit comme une randonnée d’automne en forêt assouvit le corps.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres