Une collection très particulière

Éditeur SEUIL
Collection : Cadre rouge
Paru le
Papier ISBN: 9782021046953 Pas en stock.
Sur commande : Délai de 4 à 8 semaines ouvrables

Des livres qui s'écrivent tout seuls, d'autres qui produisent du courant, d'autres encore que leurs auteurs oublient en même temps qu'ils les rédigent : ce sont des ouvrages pas comme les autres que vous allez découvrir dans cette collection très particulière, une bibliothèque de livres imaginaires inventés par Bernard Quiriny et recueillis par son héros fétiche, Pierre Gould. Certains de ces livres ont sauvé des vies, d'autres ont tué leur possesseur ; il paraît même que certains ont dévoré leur auteur, qui s'agite depuis à travers leurs pages...Il n'est pas seulement question de littérature dans ce recueil : on voyage aussi beaucoup, en visitant une dizaine de villes fantastiques - villes symétriques, villes silencieuses, villes où l'on ne vit qu'un jour sur deux, etc. -, cousines des villes imaginaires qui hantent la littérature.Et pour couronner le tout, on jette un oeil satirique sur les grands bouleversements qui frappent ou frapperont bientôt notre époque, comme la résurrection en masse des trépassés et l'invention d'un sérum de jeunesse.Entre Borges, Calvino et Marcel Aymé, un festival d'humour et d'invention qui est aussi un hommage ludique aux excentriques et à l'esprit littéraire.

Les libraires craquent

  • Par Christian Girard par la librairie Pantoute

    C’est à travers les pages de L’angoisse de la première phrase et de Contes carnivores, ses deux premiers recueils de nouvelles, que Bernard Quiriny nous avait présenté ce drôle de personnage récurrent portant le nom de Pierre Gould. Ce dernier, collectionneur invétéré, renifleur aiguisé de littérature et amateur éclairé d’excentricités rares et précieuses, est présent dans la quasi-totalité d’Une collection très particulière. Et nous sommes heureux de le retrouver ainsi en concentré sous la plume inventive de Quiriny, cette écriture empreinte plus que jamais de fantaisie poétique n’hésitant pas à dérégler l’ordre des choses et du monde, à l’orée d’un certain surréalisme et jusqu’à des limites insoupçonnées.


  • Commenté dans la revue Les libraires par Christian Girard, librairie Pantoute

    C’est à travers les pages de L’angoisse de la première phrase et de Contes carnivores, ses deux premiers recueils de nouvelles, que Bernard Quiriny nous avait présenté ce drôle de personnage récurrent portant le nom de Pierre Gould. Ce dernier, collectionneur invétéré, renifleur aiguisé de littérature et amateur éclairé d’excentricités rares et précieuses, est présent dans la quasi-totalité d’Une collection très particulière. Et nous sommes heureux de le retrouver ainsi en concentré sous la plume inventive de Quiriny, cette écriture empreinte plus que jamais de fantaisie poétique n’hésitant pas à dérégler l’ordre des choses et du monde, à l’orée d’un certain surréalisme et jusqu’à des limites insoupçonnées.


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres