Une Basse Noblesse

Éditeur ALTO
Paru le
Papier ISBN: 9782923550039
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782896940523
Numérique - PDF Protection: filigrane ISBN: 9782896940172
Disponibilité en librairie :
Quantité

À 50 ans, le temps est venu pour Robert d’Amri de faire le point sur sa vie d’imposteur. Car il a en quelque sorte emprunté une existence qui, n’eût été d’une amourette au jardin avec Mademoiselle Échassier, alias Esther Roquemaure de Villemure, aurait sans doute été marquée par le passage de jours tranquilles. Ce jeune homme d’origine modeste préférant la compagnie des voitures à celle des hommes s’est conformé aveuglément aux volontés de deux familles qui s’entendaient sur un mariage rapide, mais nécessaire à leurs yeux. Employé de Plastron inc., la compagnie de son beau-père, Robert s’est donc laissé porter par la vie, tout simplement. Puis, par une matinée froide de décembre, il a tenté d’en finir avec cette route tracée d’avance, a voulu tenter le destin en posant un geste grave et, espérait-il, libérateur. Ce jour-là, Robert d’Amri est devenu un homme. Qu’est-ce qui définit la (basse) noblesse ? Sur quelles valeurs cette espèce, menée par le respect outrancier de conventions absurdes, est-elle établie ? Tissé de vérités et de mensonges, d’adultère et de politesses parfumées de mépris, le premier roman de Sophie Beauchemin dresse le portrait grinçant d’un homme qui aura été, bien malgré lui, le jouet de ses proches.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Anne-Marie Genest, librairie Pantoute

    Robert d’Amri, membre indigne de la noblesse française, n’a toujours trouvé que bien peu d’avantages à sa situation. Jeune homme, il a tout de même appris à se mouler aux exigences de ses pairs. Aujourd’hui, à l’aube de ses 50 ans, il repense avec nostalgie à son seul véritable accomplissement, pourtant lourd de conséquences, et à son épouse qui, bien qu’elle lui ait été imposée, s’est révélée la seule constante dans cette vie de mensonge. Dans Une basse noblesse de Sophie Beauchemin, c’est surtout le ton de Robert d’Amri qui séduit. Du fait qu’il possède si peu d’aptitudes naturelles pour ce monde, où l’apparence prend le dessus sur tout ce qui pourrait s’avérer sincère ou vrai, il nous raconte avec une délicieuse nonchalance les comportements ignobles de ces pauvres riches.


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres