Un pays en commun : socialisme et indépendance au Québec

Éditeur ECOSOCIETE
Collection : Polemos
Paru le
Papier ISBN: 9782897193232
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782897193256
Numérique - PDF Protection: filigrane ISBN: 9782897193249
Disponibilité en librairie :
Quantité

Loin d'être dépassée, l'idée de souveraineté est de retour à l'avant-scène. Mais plutôt que d'abandonner ce « retour » de la nation aux mains des populismes de droite, il est grand temps de réarticuler question sociale et question nationale dans une perspective émancipatrice. En revisitant les écrits des Aquin, Vadeboncoeur, Dumont, Rioux, du Front de libération des femmes et de Parti pris, Eric Martin réactualise le slogan des années 1960-1970 «Socialisme et indépendance». Socialisme au sens de démocratisation de l'économie, mais aussi d'une société orientée vers la justice et le bien commun. Indépendance parce qu'aucun projet à visée émancipatrice ne peut être mis en place tant que subsiste le carcan colonial et impérial du fédéralisme canadien sur les Québécois.es et les Autochtones. Un pays en commun propose de renouer avec un «socialisme d'ici», pour sortir du dialogue de sourds entre inclusifs et nationalistes conservateurs et enraciner au Québec un véritable projet de souveraineté républicain et écosocialiste.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Marc-André Lapalice, librairie Pantoute

    Alors que les nationalistes ont largement abandonné la question sociale, une grande partie de la gauche rejette pour sa part la question nationale, qu’elle associe à un repli xénophobe. Puisant dans la pensée québécoise des années 60-70 (Aquin, Parti pris, le Front de libération des femmes, Dumont, Rioux et Vadeboncœur), le philosophe Éric Martin cherche à dépasser cette opposition en montrant que les deux questions sont dialectiquement liées. Pour lui, d’une part, un Québec souverain ne saurait s’épanouir s’il reste subordonné au pouvoir du Capital et, d’autre part, l’émancipation socioéconomique des Québécois nécessite un certain enracinement. Puissant et mobilisateur, le plaidoyer qu’offre Martin est susceptible de dénouer l’impasse dans laquelle se trouve la gauche souverainiste.


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres