Un ménage rouge

Éditeur ALIRE
Paru le
Papier ISBN: 9782896150892
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782896157723
Numérique - PDF Protection: filigrane ISBN: 9782896154944
Disponibilité en librairie :
Quantité

Courtier en valeurs mobilières, Vincent Morin est un homme paisible, rationnel. Il n’empêche : lorsque, de retour d’un voyage d’affaires à New York, il trouve sa femme avec deux hommes dans le lit conjugal, son sang ne fait qu’un tour et il commet l’irréparable. D’abord pris de panique, Morin décide ensuite d’assumer son coup de sang et de… nettoyer. De « tout » nettoyer. De façon à ce que personne ne sache ce qui s’est réellement passé. Or, si son ménage a bientôt toutes les apparences d’une réussite, un doute s’installe dans son esprit au fil des semaines, puis une terrible anxiété : et s’il avait oublié un détail ? Pendant ce temps, le sergent-détective Francis Pagliaro, de la Sûreté du Québec, enquête sur Samuel Readman, un optométriste états-unien disparu à la suite d’un congrès à Montréal. Pour le policier, il s’agit d’une opération de routine jusqu’à ce qu’il apprenne, quelques mois plus tard, qu’un Norvégien a lui aussi disparu à Montréal au même moment que l’optométriste. Comme des congressistes interrogés ont affirmé avoir vu Readman en compagnie d’un homme d’origine scandinave, Pagliaro se lance sur cette piste. Il est alors loin de se douter qu’elle le mènera vers ce qu’il considère comme une impossibilité, c’est-à-dire le crime parfait !

Les libraires craquent

  • Par Christian Vachon par la librairie Pantoute

    Richard Ste-Marie nous envoûte dès les premières lignes de ce Ménage rouge, version profondément remaniée de son polar du même titre paru en 2008 chez Stanké. Il y avait un ton, une façon singulière de distiller l'inattendu qui m'avait beaucoup ravi dans L'inaveu, son récit précédent; cet art de bien mener un récit, je le retrouve encore plus abouti dans ce Ménage rouge « remasterisé ». Richard Ste-Marie sait comment ficeler suspense et questionnement intime sans perdre l'intérêt du lecteur, et surtout sans trébucher dans les caricatures, les outrances et les subterfuges faciles et convenus du thriller populaire. J'ai été fasciné par cette histoire peu banale de « control-freak » cocufié, croyant avoir exécuté le crime parfait, mais incapable finalement de porter le fardeau de ce sombre secret, de cette « prison » morale — un thème cher à l'auteur de L'inaveu. Ste-Marie parvient avec une habileté démoniaque à nous faire éprouver de la compassion pour ce vilain personnage.

  • Par Christian Vachon (suite) par la librairie Pantoute

    Un regret, un tout petit regret: le sympathique détective Francis Pagliaro demeure plutôt discret dans ce Ménage rouge; il ne fait son apparition, comme le Columbo de la série télévisée, qu'au second quart du récit, et la partie enquête, par ailleurs fort efficace et enlevante, joue un rôle secondaire dans cette intrigue centrée sur les tourments du cocu vengeur. Pagliaro retrouvera certainement sa place primordiale dans le prochain suspense de Richard Ste-Marie, et son Ménage rouge inaugure de façon magistrale la rentrée hivernale polar. Le dénouement inattendu — rude duel psychologique entre le triple meurtrier et le policier — m'a stupéfait, et j'ai terminé ma lecture aussi satisfait qu'après... tiens! un bon épisode de Columbo.


  • Commenté dans la revue Les libraires par Christian Vachon, librairie Pantoute

    Un crime parfait, ça existe? Vincent Morin croit y être parvenu. Ayant pris en flagrante « action » sa femme avec deux hommes dans le lit conjugal, il commet l’irréparable, puis parvient à « tout » nettoyer. Seul hic : le cocu vengeur se retrouve enfermé dans une déroutante « prison » morale : peut-il se libérer de ce secret? Mélange bien ficelé de suspense et de questionnement intime au dénoue - ment inattendu, nouveau rendez-vous avec l’attachant sergent-détective Francis Pagliaro, Un ménage rouge envoûte dès les premières lignes. Vous avez été nombreux à avoir goûté L’inaveu, vous allez adorer vous plonger dans cette nouvelle intrigue angoissante et tout aussi aboutie de Richard Ste-Marie. Du polar recherché qui se dévore.

Les libraires vous invitent à consulter

Pour le 12 août, les libraires conseillent… 10 polars québécois

Par publié le

Pour le 12 août, les libraires conseillent… 10 polars québécois. Les libraires indépendants sont fiers de supporter l'initiative « Le 12 août, j'achète un livre québécois ». Depuis le 4 août, nous proposons chaque jour une sélection d'ouvrages québécois conseillés par les libraires d'ici. Célébrons les livres de nos créateurs, célébrons les librairies de proximité! Page Facebook de l'événement : https://www.facebook.com/events/259521250915928/?ref=ts&fref=ts Pour notre arrêt dominical, et en

Un genre polarisé

Par publié le

Il y a les romans policiers qu’on reconnaît facilement à l’insigne que porte leur héros. Il y a les récits de science-fiction qui transportent dans un futur plus ou moins plausible. Il y a les histoires fantastiques dont on embrasse délibérément l’improbable réalité. La littérature de genre est-elle vraiment si facile à définir? La cuvée 2013 nous invite à en douter.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres