Tueur à la cravate (Le)

Collection : Médium

Papier ISBN: 9782211200905 Épuisé : non disponible. 14.75$

Grâce à quelques clics et une adresse mail bidon, Ruth Cassel a pu s'inscrire sur le site perdu-de-vue.com et y déposer une vieille photo de classe en noir et blanc trouvée dans les affaires de son père. La manip n'a qu'un seul but : l'aider à différencier les deux blondes aux yeux noisette sur la photo, Marie-Ève et Ève-Marie, respectivement la mère de Ruth et sa soeur jumelle, décédées à vingt ans d'intervalle.Très vite, comme s'ils avaient attendu ce signal, des anciens de la terminale C3 se manifestent. L'ex-beau gosse de la classe, une prof de philo à la retraite, une copine des jumelles et, en prime, un grand-père dont Ruth ne soupçonnait pas l'existence, s'empressent de répondre. Tout pourrait s'arrêter-là... Mais la photo de classe a réveillé de terribles souvenirs. Les e-mails évoquent un meurtre commis l'année de la terminale, celui d'Ève-Marie. Ils parlent d'un étrangleur récidiviste, le Tueur à la cravate. Bien plus effrayant, ils mettent en cause l'une des personnes que Ruth aime le plus au monde, son propre père, Martin Cassel...Ce thriller se double d'un journal de bord, Comment naît un roman (ou pas). Marie-Aude Murail y raconte au quotidien son métier d'écrivain et la lente élaboration de ce Tueur à la cravate. Suspense garanti !

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Lorraine Guillet, librairie Le Fureteur

    Marie-Aude Murail possède un registre fort étendu! Après la très victorienne Miss Charity en 2009, elle nous offre un thriller tout à fait convaincant en explorant les dangers potentiels des réseaux sociaux. Sous prétexte de distinguer, sur une ancienne photo de classe, sa mère (décédée d’un anévrisme) de sa sœur jumelle (morte assassinée), Ruth, 14 ans, et sa copine empruntent l’identité du père de Ruth et mettent en ligne ladite photo, pour retracer des compagnons de classe de l’époque. Cette innocente requête va réveiller des fantômes et même faire peser des soupçons sur le père, qui a épousé la mère de Ruth, des années après la mort de la jumelle dont il fut aussi amoureux (me suivez-vous?). On aura droit à une finale haletante; l’auteure nous livre ensuite un journal comprenant les notes qu’elle a prises avant la rédaction de ce polar. On a ensuite envie de le relire, pour replacer tous les morceaux! Dès 14 ans.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres