Tromper Martine

Éditeur QUEBEC AMERIQUE
Collection : Latitudes
Paru le
Papier ISBN: 9782764429631
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782764430088
Offrir en cadeau numérique
Disponibilité en librairie :
Quantité

"Sur les conseils de son médecin qui s’inquiète de ses dérapages récents, Nicolas part deux mois loin de son travail, de sa femme et de ses enfants. Un vent de liberté souffle dans ses cheveux et lui donne envie de mordre dans la vie comme si c’était un beau gros beigne débordant de crème. Il voyage, fait des rencontres, tente de réconforter de vieux amis aussi mal en point que lui; tout ça ne peut que mal finir.

« Voilà, c’est elle, j’ai rencontré la femme à qui je serai fidèle, je ne trousserai donc plus jamais la robe d’une autre. Elle a les cheveux noirs, je ne plongerai donc plus jamais mon nez dans les cheveux d’une blonde, d’une rousse ou d’une brune pour respirer le parfum de son cou. Plus jamais je n’aurai la surprise de découvrir une épilation nouvelle dans une culotte où je glisse une main pour la première fois. Ça ne me manquera pas. Ou si peu. Hum. »"

Les libraires craquent

  • Une suggestion de Paméla Couture par la librairie Pantoute

    Onze ans après Un petit pas pour l’homme et huit ans après Mal élevé, Stéphane Dompierre vient boucler sa trilogie avec Tromper Martine. Dans ce dernier roman, on retrouve Daniel (et Ève), Alex (et Sandrine), mais surtout Nicolas et Martine, couple stable du trio. Si les deux premiers romans abordaient davantage les fantasmes du célibat, dans Tromper Martine on assiste plus à une réflexion sur l’amour durable des trois hommes maintenant au tournant de la quarantaine. Les personnages sont peut-être plus vieux, mais le style de Dompierre reste le même: humour cru, sexualité croustillante et situations de malaises sont au menu. En plus, si vous avez été un lecteur assidu, vous saurez probablement reconnaître les clins d’œil de l’auteur à ses livres précédents, Morlante et Corax. Bref, c’est un livre à lire enroulé dans une douillette avec un bon bol de bacon à portée de main.


  • Commenté dans la revue Les libraires par Paméla Couture, librairie Pantoute

    Onze ans après Un petit pas pour l’homme et huit ans après Mal élevé, Stéphane Dompierre vient boucler sa trilogie avec Tromper Martine. Dans ce dernier roman, on retrouve Daniel (et Ève), Alex (et Sandrine), mais surtout Nicolas et Martine, couple stable du trio. Si les deux premiers romans abordaient davantage les fantasmes du célibat, dans Tromper Martine on assiste plus à une réflexion sur l’amour durable des trois hommes maintenant au tournant de la quarantaine. Les personnages sont peut-être plus vieux, mais le style de Dompierre reste le même : humour cru, sexualité croustillante et situations de malaises sont au menu. En plus, si vous avez été un lecteur assidu, vous saurez probablement reconnaître les clins d’œil de l’auteur sur ses livres précédents, Morlante et Corax. Bref, c’est un livre à lire enroulé dans une douillette avec un bon bol de bacon à portée de main.

Les libraires vous invitent à consulter

Le Salon du livre de Trois-Rivières

Par publié le

La 28e édition du Salon du livre de Trois-Rivières se déroulera du 17 au 20 mars au Centre des congrès de l’hôtel Delta sous le thème « Prendre racine ». Le comédien et écrivain Robert Lalonde, qui vient de faire paraître Le petit voleur, en assure la présidence d’honneur, tandis que Sampar (Guiby), Louise Tremblay d’Essiambre (L’amour au temps d’une guerre), Stéphane Dompierre (Tromper Martine) et Florence K (Buena Vida) sont les invités d’honneur. De plus, Bryan Perro est l’écrivain en résid

Salon du livre de l’Outaouais

Par publié le

« [… ] Chaque mot est une maison, chaque paragraphe un continent, chaque livre une planète… Et le contenu des livres flotte en suspension dans un univers parallèle qui s’étend à l’infini… La liberté est une page qui refuse de se consumer, une page remplie de ces mots qui nous consument. Lire c’est prendre une parenthèse hors du temps et de l’espace, une parenthèse à l’abri de toutes les contraintes et de tous les regards. Ouvrir un livre c’est ouvrir une fenêtre sur la liberté… » - Martin Mich

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres