Tout ce que nous aurions pu être toi et moi si nous n'étions pas

Éditeur GRASSET
Paru le
Papier ISBN: 9782246784289
Numérique - Epub Protection: Adobe DRM ISBN: 9782246784326
Disponibilité en librairie :
Quantité

Madrid, 3 heures du matin. La mère de Marcos, une célèbre chorégraphe, est morte la veille - et pour lui, sans elle, rien ne peut plus être comme avant. Il nous parle du sommeil, des rêves, du bien que cela lui procure en attendant le médicament qui lui permettra de ne plus jamais dormir.Marcos a un don : il voit dans les souvenirs des gens, et la police fait souvent appel à lui. Aujourd'hui, on lui demande d'examiner «l'étranger», pour tenter de découvrir son passé et sa véritable identité. Leur rencontre se révèle surprenante car ils possèdent le même don. Ayant inversé les rôles, «l'étranger» le supplie de l'aider à s'échapper.Une fable sur la perte, la douleur et l'amour, empreinte de tendresse mélancolique. Jusqu'où serions-nous prêts à aller pour retrouver un être qui nous a été cher ?Un roman qu'on lit d'une traite, d'abord étonné puis captivé, et transporté dans une autre galaxie.Un best-seller à la fois ingénu et transgressif, d'une totale originalité, hymne à l'amour impossible sur terre et peut-être ailleurs.

Les libraires craquent

  • Par Anne-Marie Genest par la librairie Pantoute

    Marcos peut voir dans les souvenirs des gens. À la suite de la mort de sa mère bien-aimée, et au moment même où il allait s’injecter cette piqûre qui permet de cesser de dormir pour toujours, la police fait appel à son don pour interroger un étranger qui pourrait bien être un extraterrestre. En concentrant le temps du roman sur un peu plus d’une nuit, Espinosa transforme sous nos yeux la vie de son personnage principal, mais plus encore, il nous inocule le don de Marcos et nous bombarde de ses souvenirs. Abordant d’un ton faussement anecdotique de grands thèmes fondamentaux, l’auteur trace une sorte de fable et nous interroge : si nous pouvions connaître la Vérité absolue, serions-nous encore en mesure de rêver?


  • Commenté dans la revue Les libraires par Anne-Marie Genest, librairie Pantoute

    Marcos peut voir dans les souvenirs des gens. À la suite de la mort de sa mère bien-aimée, et au moment même où il allait s’injecter cette piqûre qui permet de cesser de dormir pour toujours, la police fait appel à son don pour interroger un étranger qui pourrait bien être un extraterrestre. En concentrant le temps du roman sur un peu plus d’une nuit, Espinosa transforme sous nos yeux la vie de son personnage principal, mais plus encore, il nous inocule le don de Marcos et nous bombarde de ses souvenirs. Abordant d’un ton faussement anecdotique de grands thèmes fondamentaux, l’auteur trace une sorte de fable et nous interroge : si nous pouvions connaître la Vérité absolue, serions-nous encore en mesure de rêver?


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres