Titus n'aimait pas Bérénice

Éditeur POL EDITEUR
Collection : Fiction
Paru le
Papier ISBN: 9782818036204
Numérique - Epub Protection: Adobe DRM ISBN: 9782818036211
Numérique - PDF Protection: Adobe DRM ISBN: 9782818036228
Disponibilité en librairie :
Quantité

Titus n'aimait pas Bérénice alors que Bérénice pensait qu'il l'aimait.Titus n'aimait pas Bérénice alors que tout le monde a toujours pensé qu'il n'avait pas le choix et qu'il la quittait contre sa propre volonté.Titus est empereur de Rome, Bérénice, reine de Palestine. Ils vivent et s'aiment au Ier siècle après Jésus-Christ. Racine, entre autres, raconte leur histoire au XVIIe siècle. Mais cette histoire est actuelle : Titus quitte Bérénice dans un café.Dans les jours qui suivent, Bérénice décide de revenir à la source, de lire tout Racine, de chercher à comprendre ce qu'il a été, un janséniste, un bourgeois, un courtisan. Comment un homme comme lui a-t-il pu écrire une histoire comme ça ? Entre Port-Royal et Versailles, Racine devient le partenaire d'une convalescence où affleure la seule vérité qui vaille : si Titus la quitte, c'est qu'il ne l'aime pas comme elle l'aime. Mais c'est très long et très compliqué d'en arriver à une conclusion aussi simple.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Thomas Dupont-Buist, librairie Gallimard

    Grâce à des phrases courtes, précises et une structure aérée, le sujet on ne peut plus classique s’en trouve métamorphosé. Au fil des mots se matérialise une version de chair et de sang du célèbre dramaturge. Étrange parcours que celui de Racine, d’abord astreint à une éducation religieuse et austère au sein d’un cloître, puis s’ouvrant aux mille et un plaisirs de la vie épicurienne qu’ont pu mener les Parisiens choyés par le sort ou le talent. Salons et bordels contrastent grandement avec l’étude des textes sacrés. Ce contraste devenant paradoxe intime sera fondateur de l’identité profonde du rival de Corneille. Azoulai s’approprie pleinement ce personnage truffé d’énigmes et de contradictions dont la gloire paraît encore à ce jour éternelle.

Les libraires vous invitent à consulter

La liste préliminaire du Prix des libraires

Par publié le

Au Salon du livre de Montréal, l’Association des libraires du Québec (ALQ) a dévoilé la liste préliminaire 2016 du Prix des libraires du Québec. Nous devrons patienter jusqu'à la fin janvier pour connaître les finalistes dans chaque catégorie. Voici la liste préliminaire 2016 :   Catégorie Roman québécois La femme qui fuit d’Anaïs Barbeau-Lavalette (Marchand de feuilles) Les maisons de Fanny Britt (Le Cheval d'août) Blanc dehors de Martine Delvaux (Héliotrope) Sèna de Françoise de Luca (Marc

Le jury Médicis aimait Nathalie Azoulai

Par publié le

Une autre pièce vient d’être ajoutée sur le puzzle automnal des prix littéraires. Le prix Médicis a été décerné ce matin au roman Titus n’aimait pas Bérénice de la Française Nathalie Azoulai, paru aux éditions POL. L’écrivaine devient ainsi la troisième femme récompensée dans cette semaine de prix littéraires, après les reconnaissances de Delphine de Vigan (Renaudot) et de Christine Angot (Décembre). Cela permet d’imaginer une parité homme-femme parmi les lauréats de cette année, un fait plutôt

Les finalistes du Goncourt

Par publié le

Nous connaissons maintenant les quatre derniers titres en lice pour le Goncourt, un prix prestigieux : Titus n’aimait pas Bérénice de Nathalie Azoulai (P.O.L) Boussole de Mathias Énard (Actes Sud)Les prépondérants de Hédi Kaddour (Gallimard) Ce pays qui te ressemble de Tobie Nathan (Stock)   Le lauréat sera dévoilé le 3 novembre prochain par l'Académie Goncourt, dont le président est Bernard Pivot. Vous pouvez voir la liste préliminaire ici. Rappelons que l’an dernier, le Goncourt avait été

Les livres en lice pour le Femina

Par publié le

Le prix Femina, dont le jury est constitué uniquement de femmes de lettres, sera remis le 4 novembre prochain. Le jury a nouvellement accueillis dans ses rangs les écrivaines Virginie Despentes et Évelyne Bloch-Dano. 15 romans français et 17 romans étrangers concourent pour le Femina 2015. Romans français - Christine Angot, Un amour impossible (Flammarion) À paraître au Québec le 22 septembre - Nathalie Azoulai, Titus n'aimait pas Bérénice (P.O.L) À paraître au Québec le 21 septembre - Laur

La première sélection du Médicis

Par publié le

C’est au tour du Médicis de nous dévoiler sa première sélection. L’an dernier, il avait récompensé Terminus radieux d’Antoine Volodine (roman français), Lola Bensky de Lily Brett (roman étranger) et «Manifeste incertain» tome 3 : La mort de Walter Benjamin de Frédéric Pajak (essai). Les paris sont ouverts pour l’année 2015. La deuxième sélection sera connue le 7 octobre et les lauréats seront dévoilés le 5 novembre. Les 15 romans français Titus n’aimait pas Bérénice, par Nathalie Azoulai (P.O.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres