Sur les traces de l'anarchisme au Québec (1860-1960)

Éditeur LUX
Paru le
Papier ISBN: 9782895960621
Disponibilité en librairie :
Quantité

Fruit d'un long et minutieux travail de recherche, cet ouvrage présente une image vivante et généreuse de l'influence des idées anarchistes dans l'histoire québécoise, dévoilant ainsi l'existence de ce courant de pensée bien avant les tumultes culturels et politiques des années 1960. Des réfugiés de la Commune de Paris aux peintres et poètes issus de la mouvance automatiste, en passant par les militants anticléricaux de l'Université ouvrière et les révolutionnaires juifs du Yiddishland montréalais, Mathieu Houle-Courcelles redonne vie à différentes figures et expériences de l'anarchisme et offre une contribution originale au débat actuel sur la mémoire collective du Canada français.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par David Murray, librairie Monet

    «Il n’y en a pas un sur cent mais pourtant ils existent», disait Léo Ferré. Le Québec n’échappe pas à cette réalité. Même que l’anarchisme n’a jamais été aussi en vogue chez les militants et militantes du Québec. Cependant, loin d’être uniquement un phénomène des dernières années, le mouvement libertaire québécois a des racines qui remontent jusqu’à la fin du XIXe siècle. Mathieu Houle-Courcelles s’est attelé à la tâche de retracer le parcours des anarchistes dans la Belle Province. Couvrant les années 1860 à 1960, il retrace l’influence des idées anarchistes des réfugiés de la Commune de Paris jusqu’aux automatistes, en passant par les immigrants juifs. Une histoire méconnue, qui intéressera autant les activistes d’aujourd’hui que tous ceux et celles qui s’intéressent à notre passé.


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres