Siècle des nuages (Le)

Éditeur GALLIMARD
Collection : BLANCHE
Paru le
Papier ISBN: 9782070129867 Pas en stock.
Sur commande : Délai de 4 à 8 semaines ouvrables

«Ils descendaient depuis l'azur, laissant vers le bas grossir la forme de leur fuselage, traçant doucement leur trait au travers des nuages. Le vrombissement des quatre moteurs, juchés sur le sommet des ailes, enflait, vibrant dans le vide, résonnant jusqu'à terre. Leur ventre touchait enfin la surface de l'eau, projetant à droite et à gauche un panache puissant qui retombait en écume, bousculant tout avec des remous épais qui dérangeaient les barques amarrées et remontaient haut sur le bord des berges.C'était l'été sans doute. Les vacances étaient déjà commencées. Il avait couché son vélo dans l'herbe toute brûlée par la chaleur du soleil. Peut-être attendait-il allongé sur le sol ou bien se tenait-il assis sur un ponton, les jambes se balançant au-dessus du courant très lent. À perte de vue, le grand ciel bleu du beau temps recouvrait le monde. Il regardait descendre vers lui le signe en forme de croix de la carlingue et des ailes. Lorsque l'avion heurtait l'eau, le choc le ralentissait net. Forant dans le fleuve une tranchée immatérielle, il creusait son sillage entre les rives, rebondissant formidablement d'avant en arrière, basculant sur l'un et puis l'autre de ses flancs, oscillant sur ses deux flotteurs jusqu'à ce qu'il s'arrête enfin : rond avec son ventre vaste comme celui d'une baleine, inexplicable parmi les péniches et les navires de plaisance, immobile comme un paquebot étrange mouillant au beau milieu des terres.»

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par François Martin, librairie Clément Morin

    Guillaume Apollinaire a écrit, à propos du siècle dernier, qu’il était le «siècle des nuages». L’invention de l’aviation et la conquête de l’espace lui auront donné raison. En relatant la vie de son père, pilote d’un Boeing 747 au sein d’une flotte de long-courriers, Forest nous raconte une tranche de ce siècle pas si lointain. Ainsi, les neuf chapitres du livre correspondent-ils à autant de dates importantes de l’histoire de l’aviation, du premier vol des frères Wright à l’avènement du Concorde. Comme le dit l’auteur, il s’agit d’une histoire comme une autre, celle d’un «amoureux du ciel dont la traversée des nuages eut pour seule particularité de se dérouler tandis qu’éclataient un peu partout sur le monde les mêmes orages d’acier». Bien que la prose de Forest se fasse parfois verbeuse, son récit demeure bouleversant.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres