Salle des Meurtres

Éditeur FAYARD
Paru le
Papier ISBN: 9782213619927 Pas en stock.
Sur commande : Délai de 4 à 8 semaines ouvrables
Numérique - Epub Protection: Adobe DRM ISBN: 9782213704104

Cette nouvelle intrigue concoctée par P.D. James se déroule dans le huis clos d'un petit musée londonien, le Dupayne, dédié aux années de l'entre-deux-guerres, véritable enclave de verdure et de calme située à la lisière du parc de Hampstead Heath. Administrée par les trois enfants de son fondateur Max Dupayne, cette institution rencontre des difficultés financières, et l'un des fils, Neville, psychiatre de son état, hésite à donner une nouvelle fois son aval à la reconduction du bail. Or sans son accord, le musée fermera. Aussi, quand on retrouve son corps carbonisé dans l'enceinte de l'établissement, est-ce tout naturellement sur les responsables et le personnel du musée que se portent les soupçons du commandant Adam Dalgliesh, dépêché sur les lieux.Qui a pu souhaiter la mort du médecin? Son frère Marcus et sa soeur Caroline qui, eux, tiennent absolument à ce que le Dupayne reste ouvert? Le conservateur, James Calder-Hale, dont on apprend qu'il a des liens avec les services secrets du MI5? Les deux employées modèles, Tally Clutton et Muriel Godby, qui se dévouent corps et âme à cette institution? L'affaire se complique lorsqu'un deuxième corps est retrouvé, cette fois dans l'une des salles du musée, précisément celle consacrée aux meurtres célèbres des années trente..."P.D. James a donné au roman policier anglais ses lettres de noblesse en alliant la littérature à un genre populaire." (Gérard Meudal, Le Monde.)"Il n'y a aucune faille chez Phyllis Dorothy James: son style est superbe, dru, prenant, ses intrigues sont des puzzles impeccablement embrouillés, ses personnages très subtilement campés." (Christian Gonzales, Le Figaro Madame.)

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Denis LeBrun, librairie Pantoute

    Le drame se joue au musée anglais Dupaye, consacré à l’entre-deux-guerres

    et célèbre pour sa singulière salle des meurtres. Fondé

    par l’excentrique Max Dupaye, il est désormais administré par

    ses trois enfants qui, du fait de dispositions testamentaires, doivent s’entendre

    pour garder l’édifice ouvert. Mais voilà que Neuville, un psychiatre

    ayant une fixation sur la propension des Anglais à vénérer

    l’Histoire, refuse de signer le bail. La crainte s’installe chez l’autre frère,

    Marcus, sa sœur Caroline et les employés. Le corps du récalcitrant

    est découvert carbonisé dans le garage du musée et, compte

    tenu de son coté délicat (des gens importants sont impliqués

    !), l’enquête est confiée à l’inspecteur Adam Dalgliesh.

    Comme toujours chez P.D. James, l’intrigue est bien construite et les personnages,

    savoureux, ont tous des choses à cacher. Il n’y a pas meilleure qu’elle

    pour faire ressortir le charme suspect d’une Angleterre bien-pensante, et ensuite

    rabattre les masques couvrant les turpitudes d’une certaine bourgeoisie.


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres