Rayons pour Sidar T.2 : Lionel

Éditeur ANKAMA
Collection : Rayons pour Sidar
Paru le
Papier ISBN: 9782359108101 Pas en stock.
Sur commande : Délai de 5 à 14 jours ouvrables
Numérique - PDF Protection: filigrane ISBN: 9791033502746

Les univers de Stefan WulStefan WulArtificier de l'imaginaireÀ l'origine était Pierre Pairault. Il met de côté ses ambitions littéraires le temps de devenir chirurgien-dentiste. Mais en 1956, Stefan Wul apparaît. Le temps de douze romans publiés dans la mythique collection « Anticipation » chez Fleuve Noir, Wul s'impose comme un météore qui va illuminer le ciel de la science-fiction française pour les décennies à venir. Ses oeuvres sont emblématiques, de nombreux écrivains et dessinateurs se réclament aujourd'hui de son influence. Pairault s'est éteint en 2003. Reste Stefan Wul.Rayons pour SidarLorrain est mort. Heureusement, il venait tout juste de retrouver Lionel, son double robotique gravement endommagé, mais vivant. Celui-ci va devoir affronter à son tour les dangereuses créatures qui peuplent la jungle sidarienne pour ramener la dépouille de son maître au dispensaire du Résident, où il espère le ressusciter... Du moins si les cruels Xressiens lui en laissent le temps. À peine débarqués, les nouveaux colons commencent à massacrer les indigènes et terroriser les terriens n'ayant pas encore fui. Bientôt, il sera trop tard. Et si sauver Lorrain, c'était sauver Sidar ?

Les libraires craquent

  • Une suggestion de Thiery Parrot par la librairie Pantoute

    Enfin, voici la conclusion du diptyque « Rayons pour Sidar » des univers de Stefan Wul. Dans ce tome, nous ne suivons plus les aventures du Terrien Lorrain, mais celles de son double robot, Lionel, qui à son tour tente de sauver la planète Sidar et les Sidariens. Valérie Mangin, scénariste, s’est amusée à remanier l’histoire par rapport au roman duquel elle est tirée : d’une part, elle offre une finale un brin différente et, d’autre part, elle marque une cassure dans le récit en changeant de ton et de point de vue pour chacun des tomes. Mais, selon moi, la force de la série réside encore dans les incroyables illustrations d’Emmanuel Civiello. L’illustrateur utilise la technique dite « couleurs directes », c’est-à-dire que ses planches, un peu à la manière du bédéiste et peintre anglais Simon Bisley, sont de véritables tableaux.


  • Commenté dans la revue Les libraires par Thiery Parrot, librairie Pantoute

    Enfin, voici la conclusion du diptyque « Rayons pour Sidar » des univers de Stefan Wul. Dans ce tome, nous ne suivons plus les aventures du Terrien Lorrain, mais celles de son double robot, Lionel, qui à son tour tente de sauver la planète Sidar et les Sidariens. Valérie Mangin, scénariste, s’est amusée à remanier l’histoire par rapport au roman duquel elle est tirée : d’une part, elle offre une finale un brin différente et, d’autre part, elle marque une cassure dans le récit en changeant de ton et de point de vue pour chacun des tomes. Mais, selon moi, la force de la série réside encore dans les incroyables illustrations d’Emmanuel Civiello. L’illustrateur utilise la technique dite « couleurs directes », c’est-à-dire que ses planches, un peu à la manière du bédéiste et peintre anglais Simon Bisley, sont de véritables tableaux.


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres