Quand j'étais Théodore Seaborn

Éditeur GOELETTE
Paru le
Papier ISBN: 9782896907298
Disponibilité en librairie :
Quantité

Théodore Seaborn, un jeune publicitaire de Montréal, se remet d’un épuisement  professionnel après avoir été récemment congédié. Marié et père d’une petite fille, il passe ses journées à regarder des enregistrements de la commission Charbonneau et à manger des Coffee Crisp. Le jour où ses réserves de barres chocolatées s’épuisent, il sort enfin de chez lui et croise un homme qui lui ressemble de façon troublante. L’entêtement de Théodore à retracer cet inconnu et, plus tard, à croire qu’il appartient à une cellule terroriste vire bientôt à l’obsession. Mais par quel revers de fortune va-t-il se retrouver dans le fief de l’État islamique, en Syrie? 

De Montréal à Racca, Théodore affrontera tous les dangers, mais le voyage le plus risqué et le plus insensé de tous est celui qui le mènera au bout de lui-même.

Qu’est-ce qui se cache de l’autre côté de soi-même?

Les libraires craquent

  • Une suggestion de Christian Vachon par la librairie Pantoute

    Savoureux moment de lecture que ce Quand j’étais Théodore Seaborn, auquel s’ajoute ce constat plaisant d’un Martin Michaud réussissant à se réinventer, livrant un suspense à la John Le Carré, collant de très près à l’actualité, une plongée terrifiante au cœur de l’État islamique évitant tous les pièges du portrait simpliste, des raccourcis idéologiques et autres a priori. Publicitaire déchu, vivant en ermite, accro au Coffee Crisp, Théodore Seaborn, sortant de chez lui à la recherche de ses « deux cent soixante calories de pur bonheur », va mettre en marche un engrenage l’obligeant à emprunter l’identité d’un autre homme afin de retrouver, à travers divers périls et tragédies, sa propre, sa vraie identité : Nassim-Théodore Seaborn, passerelle, trait d’union entre le monde arabe et occidental, assumant la responsabilité de plusieurs millions de vies humaines entre les mains. Bien excusable les présences trop furtives de Victor Lessard et Jacinthe Taillon dans ce récit, Martin Michaud nous offrant avec Nassim-Théodore Seaborn et Phoebe Yates des personnages aussi attachants que nos deux héros familiers. Fuyant la formule, raffinant ses intrigues, Martin Michaud s’affirme plus que jamais comme l’incontournable dans le domaine du thriller au Québec.


  • Commenté dans la revue Les libraires par Billy Robinson, librairie de Verdun

    Le maître du polar québécois revient en force avec ce nouveau roman, délaissant son enquêteur fétiche (Victor Lessard) qui l’a apporté au sommet des ventes en librairie. Ce nouveau tour de force nous transporte dans l’univers de Théodore Seaborn, publicitaire trentenaire qui s’ennuie. Entre les séances de visionnement de la commission Charbonneau et autres moments futiles, il croisera par hasard un homme, véritable sosie de lui-même! S’en suivra une chute aux abîmes qui le mènera au cœur de l’Islam, de la Syrie… et au bord de l’horreur! Un roman troublant par son thème d’actualité et par la force de raconter de l’auteur. Michaud signe ici ce qui est assurément son meilleur roman! Un grand parmi les grands et, surtout, inévitable dorénavant!

Les libraires vous invitent à consulter

Édition noire de Québec en toutes lettres

Par publié le

C’est ce matin que le festival littéraire Québec en toutes lettres lançait la programmation de sa 7e édition, qui se déroulera du 29 septembre au 9 octobre. Le festival célèbre le polar cette année pour cette « édition résolument noir ». L'identité visuelle de l’événement reflète « un miroir fragmenté de la condition humaine », explique Bernard Gilbert, le directeur du festival et de la Maison de la littérature. Ce dernier se réjouit d’ailleurs que le polar s’élève au rang des grandes littératur

Les Printemps meurtriers de Knowlton

Par publié le

La cinquième édition du festival de littérature policière, Les Printemps meurtriers de Knowlton, se tiendra du 19 au 22 mai. Encore une fois cette année, les amateurs de polars pourront compter sur la présence de plusieurs auteurs, dont Jacques Expert, Patricia MacDonald, Francine Ruel, Luc Chartrand, Chrystine Brouillet, Martin Michaud, Patrick Senécal, Johanne Seymour, Jean-Jacques Pelletier, Ghislain Taschereau et Benoît Bouthillette. Une panoplie d’activités intéressantes sont au menu de ce

Salon du livre de l’Outaouais

Par publié le

« [… ] Chaque mot est une maison, chaque paragraphe un continent, chaque livre une planète… Et le contenu des livres flotte en suspension dans un univers parallèle qui s’étend à l’infini… La liberté est une page qui refuse de se consumer, une page remplie de ces mots qui nous consument. Lire c’est prendre une parenthèse hors du temps et de l’espace, une parenthèse à l’abri de toutes les contraintes et de tous les regards. Ouvrir un livre c’est ouvrir une fenêtre sur la liberté… » - Martin Mich

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres