Pourquoi lit-on des livres de philosophie ?

Éditeur J.MILLON
Collection : Krisis
Paru le
Papier ISBN: 9782841372768 Pas en stock.
Sur commande : Délai de 5 à 14 jours ouvrables

Qu'y a-t-il dans les livres de philosophie ? On ne peut répondre à cette question qu'entre lecteurs. On ne peut pas enseigner ce qu'ils recèlent, ils n'ont pas de contenu que l'on puisse vulgariser utilement, de méthodes auxquelles on puisse initier les questionneurs. C'est entre soi que l'on s'explique la fréquentation de cette littérature, pour témoigner d'une expérience, de son intérêt exceptionnel et inattendu. Imprévisible, cette expérience n'a pas été passive. Au contraire, le lecteur l'a faite, autant qu'il a pu reconstituer les intentions de l'auteur en mettant à l'oeuvre ses propres capacités. Ce n'est pas l'auteur qui communique une pensée, c'est le lecteur, à la fois maître et élève qui s'explique à lui-même ce qu'il lit. Pour cela il doit trouver comment accomplir les actes de pensée, imaginer, juger, se souvenir, interroger, traquer les intuitions qu'ils produisent et enfin décider de les retenir, de les prendre à son compte, ou non. En partant de textes de Platon, de Descartes, et d'un court article de Levinas, cet essai relève l'implication réelle de celui qui lit. À la différence de l'historien et du commentateur, ce lecteur ne s'intéresse pas à la vérité des oeuvres, il fait une affaire personnelle de textes dont il dispose de façon anarchique. Mais il n'oublie pas ceux à qui il doit des révélations dont il est pressé de s'entretenir avec des semblables.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Pierre-Alexandre Cherkez, librairie Pantoute

    Pourquoi lit-on des livres de philosophie? Sans doute pour les mêmes raisons que nous lisons des livres en général, c’est-à-dire pour aller faire un tour dans la tête d’un autre. Or, lire un livre de philosophie équivaut, pour Pontremoli, à une « intrusion interrogative » dans la tête des grands penseurs de notre tradition, dans l’esprit de ceux qui, à travers les âges, ont été animés par ce désir de tout penser, de tout réfléchir. Pour bien penser, il faut d’abord s’en remettre à ceux qui ont interrogé le monde avant nous, et pour penser mieux encore, il faudra questionner leur questionnement, puis le nôtre. L’essai de Danièle Pontremoli se présente comme une irrésistible occasion de réflexion.


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres