Pour une dernière fois, je m'abaisserai dans tes recoins

Éditeur DRUIDE
Paru le
Papier ISBN: 9782897110529
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782897110536
Offrir en cadeau numérique
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782897110543
Offrir en cadeau numérique
Disponibilité en librairie :
Quantité

Pour se fabriquer, il faut avoir un passé, un port d’attache qui résonne. Il faut avoir une mémoire qu’on traîne de jour en jour. Ce qu’on oublie, elle ne l’a pas oublié. On croyait que la fuite nous détacherait d’elle, hélas ! non. Il faut attendre seul son prochain déplacement. Mais ses directions sont aléatoires. Elle veut peut-être quitternotre existence en s’amusant. Si elle nous abandonne, sur qui donc pourrons-nous compter pour nous redresser ? Ce roman aurait pu s’intituler tout aussi bien La pleutrerie de l’oubli. Car c’est bien de cela qu’il s’agit : la peur d’oublier, la peur d’avoir peur d’oublier. La mémoire des objets et des êtres humains est un terrain fertile qu’il nous faut sans cesse prospecter. Un roman d’une forte et sévère poésie, pour le lecteur qui risquera de s’y aventurer.

Les libraires vous invitent à consulter

Le 23 avril, une journée à souligner

Par publié le

Le 23 avril n’est pas une date anodine dans le calendrier pourtant bien rempli de l’adepte de la littérature. Cette date est celle de la mort d’auteurs éminents, fiers représentants de leurs pays respectifs : Inca Garcilaso de la Vega, William Shakespeare… Nonobstant les Nabokov, Vallejo, Labrie, Wordsworth et autres Druon qui sont eux aussi liés à cette date, on comprend aisément pourquoi la Conférence générale de l’UNESCO a sélectionné le 23 avril pour incarner la Journée mondiale du livre et

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres