Portrait de l'Écrivain en Animal Domestique

Éditeur SEUIL
Collection : Fiction & Cie
Paru le
Papier ISBN: 9782020873536
Numérique - Epub Protection: Adobe DRM ISBN: 9782021007183
Offrir en cadeau numérique
Numérique - Pdf Protection: Adobe DRM ISBN: 9782021013740
Offrir en cadeau numérique
Pas en inventaire. Sur commande : Délai de 4 à 8 semaines

Portrait de l'écrivain en animal domestiqueTout oppose, a priori, l'écrivain et le businessman. L'un incarne (ou le croit) la soif d'absolu, le goût de l'inutile, l'esprit de révolte. L'autre, la brutalité affairiste, l'accumulation avide et le désir violent de dominer.Qu'advient-il lorsque l'un se met au service de l'autre ? Lorsque l'écrivain accepte d'écrire la biographie, forcément élogieuse, du businessman ? Quelles fascinations s'exercent ? Quelles complicités se lient ? De quelles abdications se paient-elles ? Jusqu'où et jusqu'à quand peut-on, sans se renier, se compromettre ?Ces questions sont vieilles comme le monde et pressantes comme jamais. Lydie Salvayre les examine avec un regard dont la gravité, la malice et l'irrévérence n'épargnent ni l'un ni l'autre des deux protagonistes.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Sandra Belley, librairie Clément Morin

    Une auteure has been accepte d’écrire la biographie de Tobold, le roi du hamburger, malgré l’indignation de ses amis. Mise en laisse par un seigneur du capitalisme, la narratrice de Portrait de l’écrivain en animal domestique, qui se targuait jadis d’être une écrivaine de la révolte, se soumettra lentement au pouvoir de l’argent. Dans ce dernier roman, Lydie Salvayre propose bien plus qu’une opposition entre l’écrivain et l’homme d’affaires: elle met en lumière, avec humour et dérision, le passage de l’écrivain qui se sacrifiait pour l’art à l’écrivain qui accepte de faire de l’écriture une servitude plutôt qu’un métier.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres