Petit tabarnak (Le)

Éditeur PASTEQUE (LA)
Collection : PAMPLEMOUSSE
Paru le
Chercher Par:
Quantité
Papier Disponibilité ISBN: 9782923841496
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782924342183
Offrir en cadeau numérique

Partie intégrante du lexique de notre langue, véritable témoignage de l’héritage religieux du Québec, le sacre est ici expliqué avec intelligence et finesse par Jacques Goldstyn dans un album qui fera sans doute, beaucoup parler de lui.

Les libraires craquent

  • Une suggestion Jeunesse de la Librairie Monet par la librairie Monet

    « Oui, il y a un gros mot dans le titre: Tabarnak. Mais il ne faut pas se laisser rebuter par ce mot grossier, oser ouvrir ce livre et en lire l'histoire. Je vous rassure, ce n'est pas gratuitement que ce terme est utilisé. Un petit garçon entend son père sacrer. Il sait que c'est vilain, interdit. Mais il voudrait quand même savoir ce que ça veut dire, et il ira chercher des réponses auprès de ses copains. Vous le devinerez, les réponses sont loin de la vérité. Mais c'est monsieur le curé qui remettra les pendules à l'heure, sans toutefois tomber dans le piège moralisateur. Plein d'humour, cet album explique sans vulgarité les origines religieuses de nos gros mots aux jeunes d'aujourd'hui vivant dans une société laïque. » - Joëlle Hodiesne

  • La librairie l'Exèdre vous suggère cet album par la librairie Exèdre (l')

    Audacieux, le petit Tabarnak a fait sourire notre libraire Gwenaëlle, qui a apprécié à la fois le récit, les illustrations et les thèmes abordés.


  • Commenté dans la revue Les libraires par Chantal Fontaine, librairie Moderne

    Tiens donc : un gros mot! Tous les enfants réagissent aux jurons et, parfois, ils les répètent à notre plus grand désespoir. Voici un album tout à fait pertinent qui explique d’où viennent ces mots que nous ne devons pas dire. Papa se blesse le doigt et laisse échapper un vilain mot. Fiston s’interroge sur sa signification avec ses copains. Chacun y va de sa théorie farfelue, jusqu’à ce que monsieur le curé, qui passait par là, les invite à entrer dans l’église pour leur montrer l’objet à l’origine de ce juron, ainsi que les autres qui inspirent un vocabulaire coloré. C’est ludique et instructif, et les dessins de l’auteur rendent hommage à l’enfance. Chapeau à Jacques Goldstyn pour avoir abordé ce sujet tabou avec humour et tact! Dès 6 ans

Les libraires vous invitent à consulter

Jacques Goldstyn : L’homme qui murmurait à l’oreille des arbres

Par publié le

Jacques Goldstyn, c’est l’artiste derrière la grenouille Beppo, mascotte bien connue des Débrouillards. Mais c’est également un amoureux fou de la nature – des arbres en particulier! – et un auteur, caricaturiste et dessinateur à découvrir de toute urgence. Avec L’Arbragan, il offre une réflexion tout en nuances sur la marginalité et l’éphémérité.

Les finalistes du prix Alvine-Belisle

Par publié le

L’Association pour l’avancement des sciences et des techniques de la documentation (ASTED)  remet chaque année depuis 1974 le prix Alvine-Belisle. Ainsi, un comité de cinq bibliothécaires a eu à examiner quelque 210 livres pour la jeunesse. Parmi ce nombre, cinq finalistes ont été retenus. Un seul sera élu vainqueur et nous le connaîtrons le 1er décembre prochain lors du Congrès des milieux documentaires du Québec qui aura lieu au Palais des congrès de Montréal. Voici selon l’ASTED les cinq mei

Perro et Lacoursière: les préférés des lecteurs

Par publié le

Hormis le Prix des nouvelles voies de la littérature, les Prix illustration jeunesse et le Prix des lecteurs ont aussi été remis lors du Salon du livre de Trois-Rivières qui s’est terminé le 30 mars. Le Prix illustration jeunesse se décline en trois catégories : Catégorie Relève Mathieu Potvin  - Ce livre n’est pas un journal intime (Druide) Catégorie Petit roman illustré Jean Lacombe – Monsieur Roboto (Soulières) Catégorie Album Jacques Laplante – Cent enfants imaginent comment changer l

Vous aimerez peut-être...

X