Orwell ou L'horreur de la politique

Éditeur FLAMMARION
Collection : Champs. Essais
Paru le
Papier ISBN: 9782081331419 Pas en stock.
Sur commande : Délai de 5 à 14 jours ouvrables

Orwell ou l'horreur de la politique

De George Orwell, le lecteur français connaît surtout le prophétique 1984, terrifiante description de la société totalitaire, et La Ferme des animaux, une satire féroce du monde soviétique. Pourtant, la vie et le travail du romancier britannique, mort en 1950, ne sauraient se résumer à ces deux chefs-d'oeuvre, aussi visionnaires soient-ils.

Auteur prolifique, journaliste talentueux, militant jusqu'au bout, Orwell - de son vrai nom Eric Blair - est une figure admirable et lucide. Armé d'un socialisme débarrassé « de ses hypocrisies, de ses lâchetés et de ses sottises », il a mené une lutte inlassable contre le totalitarisme. Et chez Orwell, les écrits sont cautionnés par les actes. Toute sa vie fut une quête tendue vers cet « idéal d'un homme déterminé à tout prix à énoncer des vérités pas bonnes à dire ».

Dans ce petit essai, initialement publié pour saluer la date orwellienne de 1984, Simon Leys décortique la théorie politique de cet écrivain majeur et tord le cou à un certain nombre d'idées reçues. En décryptant la double vocation d'Orwell (« écrivain politique »), il dessine en creux son autoportrait, celui d'un homme discret qui adhère à son oeuvre à chaque instant de son existence.

Les libraires vous invitent à consulter

Simon Leys: Un critique idéal, un compagnon de route

Par publié le

Simon Leys est mort chez lui, à Rushcutters Bay dans la banlieue est de Sidney, le 11 août 2014. Le lendemain, au Dakota Building de New York, Lauren Bacall fermait définitivement ses yeux. J’ai noté dans un carnet ces deux disparitions, d’un sinologue et d’une star; inutilement, car je n’oublierai jamais ces êtres-là, un intellectuel qui se méfiait des emballements d’intellectuels et la veuve de Bogart que j’avais vue en chair et en os au Palace Theater de Manhattan en 1970 dans Applause, une c

Simon Leys disparaît

Par publié le

Il s’appelait Pierre Ryckmans. Ses lecteurs le connaissaient plutôt sous le nom de Simon Leys. L’écrivain belge, spécialiste de la civilisation chinoise, est décédé le 11 août dernier, à l’âge de 78 ans. Le Belge, qui a enseigné la littérature en Australie après avoir été diplomate à Hong-Kong, aura récolté de nombreux prix littéraires durant […]

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres