Onze

Éditeur L'HEXAGONE
Collection : Rétrospectives
Paru le
Papier ISBN: 9782890069398
Numérique - Epub Protection: Adobe DRM ISBN: 9782890069404
Disponibilité en librairie :
Quantité

Ils s'appelaient Leah, Peter, Eva, Ginny, Antonia, Andrew. Peut-être faudrait-il préciser davantage : la couleur de leur complet ou de leur tailleur. Le poids du porte-documents. La commande de café, dans le petit restaurant à la sortie du métro. Les conversations anodines, autour du déjeuner, ou le silence. Les gestes du quotidien, crème à raser, déodorant, chemise, bas. Le visage fermé du changeur dans le métro, son histoire. Ils n'avaient d'autre point commun que de se trouver au même endroit. Ou plutôt au même moment. Le 11 septembre 2001, à New York, quelque part dans le World Trade Center. Juste avant que tout bascule. Ce texte d'une intense gravité, mais d'une infinie délicatesse, met en scène quelques personnages placés au cœur d'un événement pour lequel ils n'ont d'autre certitude que la nécessité de leur survie. Ils ne savent pas que le 11 septembre 2001 deviendra, avec eux, un jour historique. Ils réagissent, seulement.

Les libraires craquent

  • Par Stéphany Gagnon par la librairie Pantoute

    Avec son second roman, Annie Dulong raconte une passion qui l’anime depuis plus de dix ans. Doctorante accomplie, elle nous livre avec Onze un récit juste et simple qui relate les évènements du 11 septembre 2001 à travers les yeux d’une poignée de personnages fictifs. En quelques pages, elle dresse le portrait de gens pour qui une journée de travail comme les autres se transforme en tragédie. Avec poésie et sobriété, Annie Dulong raconte la blessure ultime d’une société fragile malgré les apparences.


  • Commenté dans la revue Les libraires par Stéphany Gagnon, librairie Pantoute

    Avec son second roman, Annie Dulong raconte une passion qui l’anime depuis plus de dix ans. Doctorante accomplie, elle nous livre avec Onze un récit juste et simple qui relate les évènements du 11 septembre 2001 à travers les yeux d’une poignée de personnages fictifs. En quelques pages, elle dresse le portrait de gens pour qui une journée de travail comme les autres se transforme en tragédie. Avec poésie et sobriété, Annie Dulong raconte la blessure ultime d’une société fragile malgré les apparences.


Mentionné dans ces thématiques

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres