Nazi et le barbier (Le)

Éditeur ATTILA
Paru le
Papier ISBN: 9782917084175 Pas en stock.
Sur commande : Délai de 5 à 14 jours ouvrables

1933. Max, le fils bâtard de la pute Minna Schulz, s'enrôle dans les SS à l'arrivée d'Hitler au pouvoir.Affecté dans un camp d'extermination, où disparaissent son meilleur ami (juif) et toute sa famille, il décide à la fin de la guerre de se faire passer pour juif... et endosse l'identité de son ami assassiné. Max Schulz, devenu Itzig Finkelstein, épouse la cause juive, traverse l'Europe et rejoint la Palestine, où il devient barbier et sioniste fanatique.Le Nazi et le Barbier fut, trente ans avant Les Bienveillantes, le premier roman sur l'Holocauste écrit du point de vue du bourreau. L'humour (noir) en plus.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Christian Girard, librairie Pantoute

    C’est une farce cinglante, voire troublante, qui couve sous cette couverture bariolée et ce titre intrigant, Le nazi et le barbier. Révélé tardivement au public francophone avec son percutant Fuck America, Edgar Hilsenrath revient à la charge avec un roman qui, dans les années 70, avait fait grand scandale dans son Allemagne natale. Et pour cause! Imaginez : raconter sur un ton quasi badin, quasi burlesque, la montée du nazisme et de la Shoah du point de vue du bourreau! Ce même bourreau qui, pour sauver sa peau à la fin de la guerre, réussit à se faire passer pour juif et à quitter l’Europe pour Israël. Hilsenrath, fabuleux écrivain, nous entraîne ainsi dans une improbable odyssée où l’humour noir, voire féroce, témoigne d’une lucide humanité.


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres