Naufrage

Par
Éditeur LEMEAC
Paru le
Papier ISBN: 9782760947238
Disponibilité en librairie :
Quantité

Frédérick forme un couple heureux avec Marieke. Ensemble, ils ont un fils, Nestor, qui fait leur joie. Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes si Fred, analyste au module Analyse et statistique du ministère des Structures, n’avait pas soudain été muté aux Archives, ce qui équivaut, il le constate rapidement, à un tablettage en règle… Comment peut-on accomplir quoi que ce soit aux Archives, où personne ne semble travailler, sans avoir un code pour utiliser son ordinateur ? Comment peut-on rester sain d’esprit dans ces méandres bureaucratiques qui nient la valeur de l’individu ? Comment demeurer équilibré quand le tapis se dérobe sous vos pieds ?

Pendant quelque temps, Fred tente de faire contre mauvaise fortune bon coeur. Être payé à se tourner les pouces durant huit heures, est-ce un si terrible sort ? C’est un des vices de notre lâcheté collective que de nous pousser à tolérer une telle situation… Pourquoi donc ne pas en profiter ?

Mais l’homme est cultivé, opiniâtre. Il porte un grand intérêt à l’histoire et à la politique. Il a une passion pour le social, et sa vie de mari et de père ne prend son véritable sens que conjuguée à un rôle actif dans la société.

Alors tout en lui proteste… Il sent que sa seule planche de salut serait de se faire le chevalier d’une efficacité renouvelée, d’un nouvel ordre bureaucratique.

Un matin, ivre de cette possibilité, il part reconduire son fils à la garderie et s’imagine déjà devenir justicier, espionner, documenter l’incroyable incurie qui règne aux Archives. Et puis il y a les animateurs de Radio X qui alimentent sa rage en pourfendant le laisser-faire, la paresse des fonctionnaires, l’ineptie gouvernementale.

Lui, Frédérick, à défaut de travailler, pourrait se rendre utile en dénonçant une situation qu’il connaît bien !

Et il l’aurait fait ce jour-là, tout entier préoccupé qu’il était à planifier sa sortie publique, si seulement n’était pas survenu le naufrage annoncé…

Dès lors, tout se détricote.
C’est la chute, c’est l’horreur au quotidien.
Ce sont les pages de la douleur, précises, chirurgicales.

Avec sa verve habituelle, Biz nous donne une gifle et une leçon de compassion.

Les libraires craquent

  • Bouleversant! par la librairie Les libraires

    Ce récit de Biz bouleverse, alors qu'on se laisse porter par l'horreur, qu'on se laisse gruger par le sentiment de culpabilité. Le romancier Biz est ici à son meilleur!

  • Un coup de coeur de notre libraire Audrey par la librairie Exèdre (l')

    Dès les premières pages, j'ai pu découvrir une écriture soignée et érudite, chargée de réalisme et d'émotion. Naufrage dresse le portrait tragique de la descente aux enfers d'un homme heureux. Un récit qui m'a fait beaucoup réfléchir sur l'importance que l'on accorde au travail dans notre vie, au risque de nous perde.


  • Commenté dans la revue Les libraires par Marianne Marquis-Gravel, librairie La Maison de l’'Éducation

    Biz nous revient avec Naufrage, son quatrième roman qui met en scène Frédérick, un fonctionnaire muté aux archives à la suite de compressions gouvernementales. Contraint à passer ses journées dans un sous-sol éclairé au néon, n’ayant aucune tâche précise à accomplir, le personnage peine à donner un sens à sa vie professionnelle et accorde une grande importance au bonheur que lui procurent sa femme et son jeune fils. Dernier rempart de son humanité, cette vie familiale sera brusquement chambardée à la suite d’un événement dramatique qui obligera le lecteur à s’interroger sur la culpabilité, l’empathie et le pardon. En s’inspirant d’un fait divers, Biz sonde sans détour les abysses qui se forment parfois au travers de certaines existences humaines.

Les libraires vous invitent à consulter

En mars, c'est le Mois de la poésie

Par publié le

Le Mois de la poésie, qui en est à sa dixième édition et qui se tiendra du 3 au 31 mars, a dévoilé sa programmation la semaine dernière. Pour ce dixième anniversaire, la plupart des activités se dérouleront dans un salon privé de divers quartiers de la ville de Québec. Voilà une proposition audacieuse qui s’avère une belle surprise, surtout quand on se rappelle qu’on avait d’abord annoncé la fin du Mois de la poésie, avant d’apprendre, heureusement, qu’il aurait finalement lieu!  « Pour soulign

Les 50 meilleurs vendeurs 2016 au Québec

Par publié le

Alors que l’heure des bilans sonne, Les libraires ont demandé à la BTLF, l’organisme qui gère le système d’information sur les ventes de livres au Québec (Gaspard), de nous faire connaître la liste des 50 livres les plus populaires en 2016 en librairie indépendante. Les ventes de 2016 ont ainsi été compilées jusqu’au 11 décembre dernier. Cela permet néanmoins de dresser un portrait révélateur de ce qui était le plus couru par les acheteurs de livres.  Cela permet de dresser certains constats fo

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres