Nageuse au milieu du lac (La)

Éditeur QUARTANIER (LE)
Collection : série QR
Paru le
Papier ISBN: 9782896982035
Numérique - Epub Sans protection ISBN: 9782896982042
Offrir en cadeau numérique
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782896982059
Offrir en cadeau numérique
Disponibilité en librairie :
Quantité

La mère va disparaître. Elle a déjà perdu ses mots, ses souvenirs s’effacent un à un, bientôt tout son corps l’abandonnera. D’ici là, ses paroles désordonnées font surgir en vous la mémoire d’époques oubliées. L’enfant que vous étiez, le quartier tel que vous l’avez connu et d’autres jeunesses aussi, la sienne, celle de ses parents. La mère est devenue votre enfant: il faut la mener à ses rendez-vous, la soigner, la déménager, signer les papiers qui accélèrent ou retardent sa perte. L’accompagner sur le seuil et continuer d’avancer. Il ne s’agit pas ici de témoigner, mais de sublimer: transformer l’expérience en objet de beauté. Ne pas chercher à tout dire, ne rien expliquer; montrer. Les visages changeants, les oiseaux par la fenêtre, les ongles trop longs, la crise, et vos élèves qui attendent des réponses alors que le monde vous échappe.

Les libraires craquent

  • Une suggestion Littérature québécoise par la librairie Monet

    « Patrick Nicol récidive avec sa plume acerbe, ponctuée d’ellipses, et pose un regard critique sur un monde en changement dans lequel il se sent vieillir. Le narrateur raconte, par brèches, les moments précédant la mort de sa mère qui souffrait d’Alzheimer. Il change de rôle, et devient peu à peu le père, le gardien des souvenirs. Il s’amuse à jouer avec ceux-ci, faisant surgir des moments de ce qui aurait pu advenir pour nous ramener brusquement au récit, à une autre réalité. Narrant des moments du quotidien, il nous donne l’impression de marcher sur une corde raide, entre réalité et fiction. On rira des nombreuses visites chez un dentiste miteux sans assistante qui n’est pas trop certain des outils à utiliser, pour ensuite être secoué par la tristesse d’une visite qu’il fait à sa mère, enfermée dans un centre, solitaire face à la mémoire qui disparaît. À découvrir. » - Marie-Ève Blais

  • Les libraires conseillent! (avril 2015) par la librairie Les libraires

    « Cette nageuse au milieu du lac, c’est celle qu’on voit du large, dont on imagine les traits et dont on entend la voix au loin, sans bien saisir le propos. Dans ce livre, cet album, de Patrick Nicol, on le voit tantôt fils, tantôt père, tantôt professeur, tantôt écrivain. Cette succession de vignettes, écrites avec beauté et retenue, décrit la déferlante d’impacts qui succède un lourd diagnostic que recevra la mère de l’auteur. Au fil des pages, le lecteur est emporté par le flot des réflexions de ce dernier et ne cesse de voir cette nageuse s’éloigner. »
    Jérémy Laniel, librairie Carcajou (Rosemère)

  • Incontournable par la librairie Exèdre (l')

    Notre libraire Éliane vous recommande ce roman !

  • Le meilleur de 2015 par la librairie Les libraires

    Ne pas mentionner que Patrick Nicol a été mon professeur ne serait pas honnête. Ne pas mentionner que j’ai grandi dans la ville qu’il décrit si habilement dans La nageuse au milieu du lac ne serait pas loyal. Mais c’est aussi ça, la littérature québécoise : connaître le visage des gens qui signent des magnifiques romans, avoir arpenté les lieux décrits, se reconnaître. Si Nicol raconte ici l’histoire de sa mère, qui tranquillement perd la mémoire, c’est également une histoire universelle qu’il met en mots car, qui peut se targuer d’être au-dessus de la vieillesse? « Pour ma mère, les oiseaux-mouches s’appelaient des choux-fleurs. Elle les avait baptisés ainsi après les avoir longtemps appelés des brocolis. »
    - Josée-Anne Paradis, Les libraires

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres