Mort était extravagante (La) suivi de Nous sommes beaucoup qui...

Éditeur NOROIT (LE)
Paru le
Papier ISBN: 9782890185203
Disponibilité en librairie :
Quantité

« Il était une fois un lieu terrible enfin débusqué. Lieu où la mort était extravagante. Lieu du tout début des chairs où la poète recommence le corps. Lieu obscur investi par le poème qui traque l'origine, car “nous avons manqué le verbe la chair par défaut demeurée suspendue”. Et voilà le piège tendu regardé bien en face : l'origine depuis toujours dérobée. Dès lors, le poème lutte contre la suspension obligée du corps et de la parole, contre cette digue à abattre. Lucidité osant entrevoir la débâcle nécessaire de ces mots trop longtemps endigués. » - Luc Lecompte

Les libraires vous invitent à consulter

Ouvrez votre poste, Libraire de force est commencée!

Par publié le

Libraire d’expérience qui déploie actuellement ses talents à la librairie Carcajou à Rosemère, Maxime Nadeau dévore les livres. Tellement qu’il a décidé de prendre le micro de la station radiophonique CIBL pour en parler, encore et encore, et poursuivre son investigation littéraire, tel l’archéologue qui fouille les entrailles de la terre pour y découvrir l’origine du verbe. L’émission Libraire de force, clin d’œil assumé à Ducharme, a pris d’assaut depuis peu les ondes interplanétaires. Avis a

Les finalistes du prix Geneviève-Amyot 2017

Par publié le

Le prix Geneviève-Amyot a fait connaître les finalistes de sa troisième édition. Créé par le Bureau des affaires poétiques, il a été nommé en l’honneur d’une poétesse de Québec (Saint-Augustin-de Desmaures) décédée en 2000, reconnue pour la dimension humaine de son œuvre. Ce prix vise à récompenser le travail inédit de poètes de toutes les nationalités. Les textes peuvent être écrits en vers ou en prose et dénombrer entre 250 et 350 mots. C’est le 21 mars prochain, Journée internationale de la p

Appel : Prix international de poésie Geneviève-Amyot

Par publié le

L’organisme de Québec Le Printemps des Poètes lance son premier concours international de poésie. Nommé en honneur à la poète et romancière québécoise Geneviève Amyot (1945-2000). Les poètes professionnels et amateurs francophones de toutes provenances sont invités à y participer. Trois prix en argent sont à la clé : 1er prix : 1000$ (remis par Le Printemps des poètes) 2e prix : 500 $ (remis par la librairie Pantoute) 3e prix : 250 $ (remis par les Éditions du Noroît) La date limite pour envo

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres