Mort à l'Italienne

Éditeur ALIRE
Paru le
Papier ISBN: 9782896150335
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782896157204
Offrir en cadeau numérique
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782896154401
Offrir en cadeau numérique
Pas en inventaire. Sur commande : Délai de 5 à 14 jours

Un acteur de théâtre bien connu dans la région de Toronto, Alec Hunter, a été ligoté et poignardé au Days'R'Done, un motel sordide situé au bord du lac Ontario. Qu'allait donc faire dans un tel trou un homme comme Hunter ? Et qui est cet Italien qui a loué la chambre dans laquelle l'acteur a été trouvé sans vie ? Quand la police affirme qu'il se peut que le crime soit relié à la mafia , toute la communauté italienne de Toronto s'insurge, clamant à l'outrage et au profilage racial. Bien entendu, c'est vers Charlie Salter que l'administration, complètement débordée, se tourne afin de calmer le jeu ! Pendant qu'il enquête sur le passé pas si clair de l'acteur - les jeux d'argent, les femmes et les mensonges semblent avoir fait partie intégrante de sa vie -, Julie Peters, une ancienne flamme de jeunesse de Salter, resurgit à l'improviste alors que la femme de ce dernier, Annie, est dans sa famille à l'Île-du-Prince-Édouard. Voilà qui n'est pas pour favoriser la concentration du pauvre Charlie.

Les libraires vous invitent à consulter

Le polar canadien en deuil : Eric Wright n’est plus

Par publié le

L’écrivain ontarien Eric Wright, figure importante du polar canadien-anglais, est décédé le 9 octobre dernier des suites d’un cancer du rein. Il avait 86 ans. Né dans l’Angleterre de l’entre-deux-guerres, Eric Wright immigre au Canada en 1951. Après des études au Manitoba, il s’installe en Ontario, où il occupe un poste d’enseignant d’anglais à l’Université Ryerson de Toronto. Eric Wright fait partie de ceux qui ont donné ses lettres de noblesse au polar canadien-anglais contemporain. Les lect

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres