Montréal-Mirabel

Éditeur LEMEAC
Paru le
Papier ISBN: 9782760947504
Disponibilité en librairie :
Quantité

Il s’est passé, avec Mirabel, ce qui parfois arrive avec nos proches : nous ne leur prêtons pas grande attention jusqu’au jour où nous nous avisons de leur présence. Ne sommes-nous pas ébahis de découvrir d’un coup celui ou celle que nous côtoyions déjà ? Ne sommes-nous pas troublés par ce trait de foudre à retardement ? Mirabel est devenu cela pour moi. J’en ai fait le berceau des rêves inaboutis. Il est revenu dans ma vie à mon insu, dans le temps étiré d’après la séparation. Nous avons désormais, Mirabel et moi, des points de convergence.

On retrouve dans ce récit toutes les qualités des œuvres antérieures de Marie-Pascale Huglo : la beauté d’une langue à la fois pure et complexe, le pouvoir poétique d’évocation, une psychologie très fine, un lyrisme sans pathos. La façon dont elle lie le destin de Mirabel à celui d’un échec amoureux donne à l’histoire de la narratrice la dimension intemporelle des rêves tôt ou tard brisés et à celle de cet « aéroport du futur » la valeur emblématique de la modernité piégée dans l’idée de progrès.

Les libraires vous invitent à consulter

Grand Prix du livre de Montréal : les finalistes

Par publié le

On aime beaucoup l’audace de cet important prix décerné chaque année par la ville de Montréal. L’édition 2017 ne fait pas exception, alors que des ouvrages d’horizons variés – romans, nouvelles, poésie, essai, récit – concourent pour cet honneur associé à une bourse de 15 000$.  Les finalistes sont : Marie-Claire Blais pour Des chants pour Angel (Boréal)Jacques Brault pour Images à Mallarmé (Noroît)Stéfanie Clermont pour Le jeu de la musique (Le Quartanier)Marie-Pascale Huglo pour Montréal-Mir

Nos chouchous de l’été

Par publié le

Les petites victoires Yvon Roy, Rue de Sèvres, 160 p., 29,95$ À la manière de Fabien Toulmé dans Ce n’est pas toi que j’attendais, Yvon Roy, bédéiste québécois, nous fait le récit de sa vie avec son fils autiste. Les défis sont grands, les deuils doivent se faire, les victoires sont d’autant plus grandes. On y découvre un papa pas parfait, mais aimant comme mille, bien décidé à écouter son propre fils plutôt que les pronostics.   Rien n’est trop beau pour les gens ordinairesMarina Lewycka (

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres