Mon dinosaure

Éditeur PEUPLADE (LA)
Paru le
Papier ISBN: 9782923530536
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782923530765
Offrir en cadeau numérique
Disponibilité en librairie :
Quantité

Dans la lignée de Cette maison n’est pas la mienne (prix Émile-Nelligan 2009), Mon dinosaure s’ouvre sur plusieurs voix, plusieurs temps et plusieurs modes d’énonciation, où cette fois le père devient le « lieu » d’une véritable fouille, d’une collecte de récits enchâssés, d’une excavation où le passé d’un homme est investi de souvenirs réels autant que de vies imaginaires.Passant du poème lyrique à la prose, de la correspondance au poème narratif, Mon dinosaure est un livre juxtaposant plusieurs programmes de lecture. Ici, des voix et des temps se confondent – celle d’un père tantôt disparu, tantôt reprenant parole, tantôt scripteur –, puis celle d’un fils qui met en scène, en récits et en poèmes plus d’une centaine de souvenirs, de racontars, rappelant que l’histoire d’un homme ne se raconte qu’en parcelles. Métaphore filée de toutes les disparitions, la figure du dinosaure renvoie dès lors au père lointain, que François Turcot ré-assemble méticuleusement.

Les libraires craquent

  • Dinosaure par la librairie Les libraires

    Vous passerez un bon moment avec ce Dinosaure : il y a quelque chose dans l'écriture de François Turcot qui frappe juste chaque fois. Le travail, la structure, le choc des mots, le regard : chapeau bas!

Les libraires vous invitent à consulter

François Turcot : Faire revivre le passé

Par publié le

François Turcot n’a rien d’un dinosaure. Il écrit, enseigne au collégial, excave le passé, reconstruit son monde. Auteur de quatre recueils de poésie parus aux Éditions La Peuplade, récipiendaire du prix Émile-Nelligan 2009 avec Cette maison n’est pas la mienne, Turcot revient avec Mon dinosaure, un recueil dense et sensible sur le père. Exploration dans les coulisses de l’ouvrage.

Une ligne téléphonique… poétique

Par publié le

Dans le cadre de la deuxième année de Pavé Poésie qui se tiendra sur l’Avenue Mont-Royal à Montréal du 28 au 31 mai 2015, une ligne téléphonique toute spéciale sera en service pour assurer le maintien en vivres poétiques. Cette année, la mission a été confiée aux poètes des éditions La Peuplade. Ainsi, Sébastien Dulude, Isabelle Gaudet-Labine, Marie-Andrée Gill, Charles Sagalane et François Turcot vous susurreront à l’oreille leurs mots de miel ou de fiel. Les différentes options dans le message

Les voyages de La Peuplade

Par publié le

Bienheureux celui ou celle qui se retrouve avec un livre de la maison d’édition La Peuplade entre les mains, car cet éditeur regorge d’œuvres uniques et étonnantes qui réjouissent son lecteur. Trois livres issus de La Peuplade iront rejoindre d’autres lecteurs et ainsi répandre la bonne nouvelle que sont leurs mots et leurs histoires. Le fil des kilomètres de Christian Guay-Poliquin, un road story aux allures de touchante fin du monde, sera publié en France aux éditions Phébus et au Canada ang

Festival de la poésie de Montréal: la poésie est partout!

Par publié le

« Je ne suis pas un poète de laboratoire. Je suis dans la ruelle derrière. Je fais une poésie de piétons. » Gérald Godin Que ceux qui croient que la poésie se trouve dans les salons aseptisés réservés à une élite à la langue de bois, qu’ils se détrompent! La poésie est partout, elle est libre, elle vit sur le bitume des rues, sur les balcons, dans les maisons de toutes les villes et de tous les pays. La poésie est le langage du cœur, malheureux et désabusé, comme fier et porteur d’espérance.

Mon dinosaure

Par publié le

François Turcot n’a rien d’un dinosaure. Il écrit, enseigne, excave le passé, reconstruit le monde. Le récipiendaire du prix Émile-Nelligan 2009 propose ici un recueil dense et sensible sur son père. La structure, le choc des mots, le regard : chapeau bas!

Un vent de changement chez La Peuplade

Par publié le

C’est le moins qu’on puisse dire, les éditions La Peuplade lâchent leur fou ces temps-ci avec d’intéressantes nouveautés qui nous font lorgner de leur côté. Tout d’abord, les éditions se sont affublées d’un nouveau logo. Le phare représente désormais cette maison, ce qui est significatif puisque tout comme les oeuvres de La Peuplade, le phare fait office de point de référence, de vigie et de lumière éclairante parmi la profusion de propositions littéraires offertes.  À cela s’ajoute la bonne id

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres