Moi qui marche à tâtons dans ma jeunesse noire

Éditeur HERBES ROUGES
Paru le
Papier ISBN: 9782894195697
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782894195710
Offrir en cadeau numérique
Disponibilité en librairie :
Quantité

À quinze ans, la vie se complique, l’amour débarque, ce n’est pas évident, pas comme dans les romans. Comment fait-on pour commencer à exister? On prend un stylo et on écrit. On envoie promener ses parents. On règle (comme on peut) son petit conflit avec la mort. Et, tranquillement, on déroule tous les petits nœuds de sa tête. Moi qui marche à tâtons dans ma jeunesse noire est à la fois autoportrait, récit et fragments de journal intime. L’écriture manuscrite de l’héroïne s’y déploie, rythmée par des cases qui rappellent la bande dessinée. Au-delà des inquiétudes et de l’ennui, c’est un bonheur inattendu – de vivre, d’écrire – que nous découvrons avec elle.

Les libraires craquent

  • Une suggestion de Paméla Couture par la librairie Pantoute

    C’est dans un format inhabituel aux Herbes rouges que Roxane Desjardins nous présente ce court récit, décoré d’une typographie singulière et de petites cases qui rythment la lecture. Au travers d’un peu moins de cent pages, vous découvrirez les réflexions qu’une jeune femme de 15 ans a sur l’amour, la mort, l’inquiétude — réflexions qui ressembleront étrangement aux vôtres. Vous aurez l’impression d’entrer dans le journal intime du personnage dont les questionnements sur la mort et ses droits sur celle-ci, sur l’amour qui arrive dans sa vie, sur le nécessaire de lâcher prise pour s’ouvrir aux autres vous surprendront par sa maturité. Court récit qui viendra réveiller ce que furent vos 15 ans, et ce que sont, encore aujourd’hui, les petits nœuds dans votre ventre.


  • Commenté dans la revue Les libraires par Paméla Couture, librairie Pantoute

    C’est dans un format inhabituel aux Herbes rouges que Roxane Desjardins nous présente ce court récit, décoré d’une typographie singulière et de petites cases qui rythment la lecture. Au travers d’un peu moins de cent pages, vous découvrirez les réflexions qu’une jeune femme de 15 ans a sur l’amour, la mort, l’inquiétude – réflexions qui ressembleront étrangement aux vôtres. Vous aurez l’impression d’entrer dans le journal intime du personnage dont les questionnements sur la mort et ses droits sur celle-ci, sur l’amour qui arrive dans sa vie, sur le nécessaire de lâcher prise pour s’ouvrir aux autres vous surprendront par sa maturité. Court récit qui viendra réveiller ce qui fut vos 15 ans, et ce que sont, encore aujourd’hui, les petits nœuds dans votre ventre.

Les libraires vous invitent à consulter

Les finalistes des Prix littéraires du Gouverneur général 2017

Par publié le

La plus haute distinction littéraire au Canada a entamé sa course. Cinq finalistes dans chacune des sept catégories se disputent les Prix littéraires du Gouverneur général 2017. Le suspense prendra fin le 1er novembre lorsque les grands gagnants seront annoncés. À la clé, une bourse de 25 000$.   Romans et nouvelles 117 Nord, Virginie Blanchette-Doucet (Boréal) Le palais de la fatigue, Michaël Delisle (Boréal) Le plongeur, Stéphane Larue (Le Quartanier) Le poids de la neige, Christian Guay-Po

En mars, c'est le Mois de la poésie

Par publié le

Le Mois de la poésie, qui en est à sa dixième édition et qui se tiendra du 3 au 31 mars, a dévoilé sa programmation la semaine dernière. Pour ce dixième anniversaire, la plupart des activités se dérouleront dans un salon privé de divers quartiers de la ville de Québec. Voilà une proposition audacieuse qui s’avère une belle surprise, surtout quand on se rappelle qu’on avait d’abord annoncé la fin du Mois de la poésie, avant d’apprendre, heureusement, qu’il aurait finalement lieu!  « Pour soulign

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres