Mémoire de mes putains tristes

Collection : 30608
Paru le
Papier ISBN: 9782253116844
Disponibilité en librairie :
Quantité

" L'année de mes quatre-vingt-dix ans, j'ai voulu m'offrir une folle nuit d'amour avec une adolescente vierge. je me suis souvenu de Rosa Cabarcas, la patronne d'une maison close qui avait l'habitude de prévenir ses bons clients lorsqu'elle avait une nouveauté disponible. Je n'avais jamais succombé à une telle invitation ni à aucune de ses nombreuses tentations obscènes, mais elle ne croyait pas à la pureté de mes principes. La morale aussi est une affaire de temps, disait-elle avec un sourire malicieux, tu verras. " G. G. M.

Mentionné dans ces thématiques

Les libraires vous invitent à consulter

Le grand « Gabo » sur petit écran

Par publié le

« Il était encore trop jeune pour savoir que la mémoire du cœur efface les mauvais souvenirs et embellit les bons, et que c'est grâce à cet artifice que l'on parvient à accepter le passé. » (L’amour aux temps du choléra) Gabriel García Márquez nous a quittés le 17 avril 2014. L’homme derrière Cent ans de solitude, Chronique d'une mort annoncée et L'amour aux temps du choléra mourrait à l’âge de 87 ans. Il a été, et est toujours, une fierté pour sa Colombie natale. Il avait d’ailleurs reçu le No

Bus littéraire : le parcours amoureux

Par publié le

Pour une cinquième saison, le merveilleux projet Lire vous transporte permet aux usagers du transport en commun de Montréal, soit dans les autobus de la ville ou dans une des trente stations de métro branchées, de télécharger le premier chapitre d’un livre québécois gratuitement. Si vous aimez votre lecture et désirez la poursuivre, il est possible de réserver en ligne un exemplaire dans l’une des quarante-cinq bibliothèques de la Ville de Montréal ou d’acheter votre exemplaire sur le site des L

Décès de Gabriel García Márquez

Par publié le

Triste nouvelle : le célèbre écrivain colombien, Gabriel García Márquez, dont la santé était fragile depuis un moment, est décédé aujourd’hui, à l’âge de 87 ans. En 2003, l’écrivain a raconté sa vie, et par le fait même, l’histoire de la Colombie dans Vivre pour la raconter : « La vie n’est pas ce que l’on a vécu, mais ce dont on se souvient et comment on s’en souvient. » L’auteur de L’amour aux temps du choléra et de Cent ans de solitude, récipiendaire du prix Nobel de littérature en 1982, la

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres