Méchant Far West T.1 : Le méchant qui voulait être pire

Éditeur MONSIEUR ED
Collection : Méchant Far West
Paru le
Chercher Par:
Quantité
Papier Disponibilité ISBN: 9782924663011

Grâce à ses coups pendables et à son haleine épouvantable, un méchant super-répugnant fait la loi dans une petite ville du Far West. Ce bandit-là s’amuse sans bon sens jusqu’à la fin de cette histoire de bons et de méchants où, malheureusement pour lui, les bons sont toujours les gagnants. Mais voilà qu’un jour, par une chance incroyable et inespérée, l’une de ses vilaines idées lui donne enfin le pouvoir de changer sa destinée…

Les libraires craquent

  • Une suggestion Jeunesse par la librairie Monet

    « Pour leur première parution, les filles derrière Monsieur Ed frappent fort avec ce western absurde et bourré d'action signé Marthe Pelletier et illustré par Richard Écrapou. On s'amuse ferme tout au long de la lecture, que ce soit grâce au texte drôle et intelligent de Pelletier, ou à cause des illustrations hilarantes d'Écrapou. L'auteure s'amuse avec les codes du genre et elle prend un malin plaisir à détourner la structure du roman en faisant du méchant un personnage conscient de son statut de personnage. Il faut le voir ruminer ses mauvais coups dans son repaire secret caché à la fin de l'histoire pour prendre la pleine conscience de tout ce qu'il est possible de tirer de ce roman improbable. Même les illustrations contiennent leur lot de clins d’œil, d'autoréférences et de détails changeants. La première chose qu'on a envie de faire en terminant « Le méchant qui voulait être pire », c'est de le relire afin de voir ce qui aurait pu nous échapper. Vivement le deuxième (et le troisième!) tome de cette série qui ne se prend pas au sérieux! Un coup de cœur pleinement mérité! » - Suggéré par Pierre-Alexandre Bonin


  • Commenté dans la revue Les libraires par Pierre-Alexandre Bonin, librairie Monet

    Parmi tous les genres littéraires pour la jeunesse, le western est sans contredit celui qui s’est le plus essoufflé au cours des dernières décennies. On peut compter sur les doigts d’une main (peut-être deux) la production annuelle de westerns pour enfants, que ce soit aux États-Unis, en France ou ailleurs. Quant au Québec, disons que c’est plutôt le désert! Avec Le méchant qui voulait être pire, Marthe Pelletier et Richard Écrapou démontrent d’une brillante façon qu’il est possible d’offrir d’excellents westerns aux enfants. Bon, avouons tout de suite que le ton irrévérencieux, les jeux avec les contraintes matérielles du livre et les dessins horriblement drôles y sont pour beaucoup! L’auteure et son illustrateur sont parvenus à offrir un livre qui est à la fois intelligent et impertinent. On prend plaisir à voir les plans du méchant échouer systématiquement, comme dans les bonnes années de Bugs Bunny. Mais on en ressent encore plus quand ce même méchant réussit à trouver une faille dans le récit et qu’il l’exploite sans vergogne, pour son propre plaisir. On pourrait analyser longtemps les différents niveaux d’interprétation possibles, mais on perdrait l’essentiel : les éclats de rire spontanés et nombreux provoqués par les déconvenues du méchant aux cigares puants. Marthe Pelletier et Richard Écrapou nous ont offert ici une œuvre irrévérencieuse qu’on ne peut s’empêcher de relire, en attendant le tome 2 qui sera, du moins on l’espère, encore pire que celui-ci! Dès 8 ans

Les libraires vous invitent à consulter

La littérature jeunesse en 2016 : c’est quoi? Le point de vue de la libraire

Par publié le

Chantal Fontaine est libraire chez Moderne et siège également au comité de lecture 0-4 ans de Communication-Jeunesse, en plus d'être membre du jury du Prix jeunesse des libraires du Québec. Son expertise étant sans conteste, nous lui avons poser quelques questions pour mieux cerner la littérature jeunesse québécoise, en 2016. 

Les lauréats du prix Espiègle

Par publié le

Le prix des bibliothèques scolaires du Québec, le prix Espiègle, qui en est à sa première édition, a dévoilé ses lauréats. Ce prix a été créé par quatre bibliothécaires scolaires (Julie Hermann, Lyne Rajotte, Anne-Marie Roy et Marjolaine Séguin), en partenariat avec l’Association pour la promotion des services documentaires scolaires (APSDS). Il vise à lutter contre la censure et à valoriser l’audace et la qualité du livre jeunesse. Ce prix récompense « des livres audacieux, malicieux et qui ose

Liste préliminaire du Prix Jeunesse des libraires du Québec 2017

Par publié le

Toujours fort attendue, la liste prélimnaire du Prix Jeunesse des libraires du Québec a été dévoilée. Gage de qualité, cette sélection a été faite par des libraires spécialistes de la jeunesse qui oeuvrent dans les librairies des quatre coins du Québec.    Catégorie Québec, 0-5 ans :  Quand le père Noël était petit…, Linda Bailey et Geneviève Godbout (Scholastic)Au voleur!, Michaël Escoffier et PisHier (Les 400 coups)Toto veut la pomme, Mathieu Lavoie (Comme des géants)Deux garçons et un secr

Vous aimerez peut-être...

X