Liquidations à la grecque

Éditeur SEUIL
Collection : Seuil policiers
Paru le
Papier ISBN: 9782021053517 Pas en stock.
Sur commande : Délai de 4 à 8 semaines ouvrables

Mort aux banquiers !Athènes. On retrouve plusieurs personnalités du monde de la finance décapitées, tandis que des tracts inondent la ville, appelant les clients des banques à ne plus rembourser leurs emprunts. Le commissaire Charitos mène l'enquête une fois de plus, affrontant quelques redoutables personnages (dont certains de ses collègues), les éternels embouteillages d'Athènes et la crise qui ravage le pays. La patience et l'humanité de ce Maigret hellène le mèneront jusqu'à un bien étrange assassin, tout en faisant découvrir au lecteur une Grèce criante de vérité, décrite avec une ironie mêlée de tendresse.Charitos n'est pas au bout de ses peines : Liquidations à la grecque constitue le premier volet d'une Trilogie de la crise où nous les retrouverons, lui et son pays, «où tout peut s'expliquer par la démence».

Les libraires craquent

  • Les banquiers sont-ils ici les vraies victimes? par la librairie Librairie Monet

    « La Grèce est en crise, l'Europe la surveille et l'indignation des citoyens monte.
    Lorsque l'ex-directeur d'une banque est retrouvé décapité, le commissaire Charitos est obligé d'enquêter avec son homologue de l'antiterrorisme. Action internationale ou simple assassinat? Cela se complique quand un deuxième financier est retrouvé sans tête. Charitos cherche l'assassin alors que le peuple grec commence à se demander si tuer les banquiers ne serait pas plutôt une bonne action.
    Avec beaucoup d'humour et de réalisme, Markaris nous présente une Grèce dont la population croule sous les dettes et survit dans le bruit des manifestations et les résolutions d'un gouvernement qui leur prend toujours plus. Les banquiers sont-ils ici les vraies victimes? » - Morgane Marvier


  • Commenté dans la revue Les libraires par Morgane Marvier, librairie Monet

    La Grèce est en crise. L’Europe surveille le pays et l’indignation des citoyens monte. Lorsque l’exdirecteur d’une banque est retrouvé décapité, le commissaire Charitos est obligé d’enquêter avec son homologue de l’antiterrorisme. Action internationale ou simple assassinat? Cela se complique quand un deuxième financier est retrouvé sans tête. Charitos cherche l’assassin, alors que le peuple grec commence à se demander si tuer les banquiers ne serait pas plutôt une bonne action. Avec beaucoup d’humour et de réalisme, Markaris nous présente une Grèce dont la population croule sous les dettes et survit dans le bruit des manifes – tations et des résolutions d’un gouvernement qui lui prend toujours plus. Les banquiers sont-ils ici les vraies victimes?


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres