Les voyageurs d'Amérique

Éditeur GID
Paru le
Papier ISBN: 9782896341009 Pas en stock.
Sur commande : Délai de 2 à 4 semaines ouvrables

Gilles Bédard est né à Québec et a fait carrière en éducation puis en traduction. Sa profession l'a amené à travailler et à vivre au Nouveau-Brunswick, au Manitoba, au Nunavik et au Yukon. Il a donc beaucoup voyagé, non pas en touriste, mais plutôt en « voyageur », pour son travail et dans ses loisirs. Il s'est marié au Manitoba et ses enfants ont commencé leur vie au Nunavik. Passionné d'histoire et doué d'une âme aventurière, il entreprend sa première expédition en canot au Manitoba, il y a plus de 35 ans. Il s'élance alors sur les traces de Radisson et de Des Groseilliers jusqu'à York Factory à la baie d'Hudson, franchissant huit cents kilomètres en canot. Depuis, il a parcouru les rivières du Canada sur les traces des valeureux voyageurs qui ont fait la réussite du commerce des fourrures aux xviiie et xixe siècles. Ce livre est l'aboutissement de toutes ces années d'aventures, d'expéditions en canot qui l'ont amené à faire des recherches et des lectures sur la période de la traite des fourrures, sur les voyageurs, leur mode de vie, leurs canots, sur le territoire, les rivières et les postes de traite, enfin sur cette période qui correspond aux débuts de l'histoire de l'Ouest canadien. Il existe peu d'écrits en français sur les voyageurs. Pourtant, bien qu'ils fassent surtout partie de l'histoire de l'Ouest et du Nord-Ouest canadien, les voyageurs sont tous partis de la vallée du Saint-Laurent. Leur mode de vie unique a suscité l'admiration, l'émerveillement, le respect, et a éveillé l'imaginaire. C'est ce que l'auteur tente de transmettre au lecteur à l'aide de nombreux témoignages écrits et iconographiques.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Shannon Desbiens, librairie Les bouquinistes

    Il n’y a pas à dire, l’histoire de l’Amérique est passionnante! Voici un magnifique livre sur ceux qui se sont consacrés à parcourir les rivières du continent, à les cartographier et à faire rouler l’économie par le commerce des fourrures et autres produits : les voyageurs d’Amérique. Ces hommes exerçaient l’un des métiers les plus durs qui soient! Levés vers 3h du matin, ils pagayaient ou portageaient toute la journée jusqu’aux environs de 19h, avec deux pauses pour manger. Pourtant, tous ces hommes n’auraient échangé leur place pour rien au monde! Selon eux, c’était là la vraie vie! Ce livre agrémenté de citations d’époque et richement illustré nous présente les hauts et les bas de ce mode de vie. À lire absolument!


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres