Les tristes noces

Éditeur JCL
Paru le
Papier ISBN: 9782894313862
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782894319031
Numérique - PDF Protection: filigrane ISBN: 9782894317532
Disponibilité en librairie :
Quantité

Troisième tome de la série initiée par Le Moulin du loup, Les Tristes Noces commence à la toute fin de la Guerre de 1914-1918. Après le retour de Jean et de Léon, sains et saufs, la vie cherche à reprendre son cours normal dans la vallée des Eaux-Claires. Faustine est maintenant institutrice dans un orphelinat d'Angoulème et doit se marier avec Denis Giraud, le riche héritier du domaine de Ponriant. Mais elle comprend vite qu'elle aime plutôt Matthieu, que sa famille considère comme son frère d'adoption. De leur côté, Jean et Claire connaissent encore des heures sombres. Lui n'a plus goût à travailler la terre, les horreurs qu'il a connues sur le front l'ayant profondément marqué. Quant à Claire, tout en tentant d'encourager son mari qui est presque totalement ruiné, elle décide de recueillir son jeune demi-frère Arthur, âgé de quatre ans, le garçon d'Étiennette. Or, la situation semble enfin s'améliorer quand le moulin est loué à un papetier anglais qui souhaite s'installer en France, William Lancester. Ce dernier, qui verse une avance qui sauve la famille de la ruine, profite rapidement des nombreuses absences de Jean pour courtiser Claire, de plus en plus distraite par ce jeu amoureux. Parallèlement, un double mariage est organisé : Faustine épouse Denis Giraud et Matthieu, qui suit des cours dans une école d'ingénierie, épouse Corentine Giraud, la sœur de Denis. L'avocat Bertrand Giraud apporte d'ailleurs son soutien financier à l'ouverture d'une institution pour orphelines que dirigera Faustine, sa belle-fille. Mais au domaine, la situation s'envenime. Denis se met à boire et devient de plus en plus violent et agressif envers Faustine. Il forcera même la bonne Greta à devenir sa maîtresse. Matthieu, lui, part travailler à l'étranger. Faustine, désespérée, se donne à lui et ils comprennent qu'ils sont faits l'un pour l'autre. Cependant, Denis meurt accidentellement, et ce décès dont sa femme se juge responsable la persuade de renoncer à Matthieu. Pourtant, le soir où il revient dans la vallée, elle court vers lui et ils décident de ne plus se quitter. Le roman Les Tristes Noces montre à nouveau le talent exceptionnel de Marie-Bernadette Dupuy. L'univers romanesque qu'elle nous propose est toujours aussi riche, palpable et tangible, comme si on n'avait qu'à tendre les bras pour y toucher. L'amour profond que porte l'auteure française à sa région ainsi que ses vastes connaissances de cette terre chaleureuse sont deux ingrédients magiques qui font en sorte qu'on n'est jamais las de lire ce qu'elle nous raconte.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Caroline Larouche, librairie Les bouquinistes

    Nous retrouvons tout le petit monde de la vallée des Eaux-Claires avec qui on s’est familiarisé dans le tome précédent, Le moulin du loup. La guerre est finie, mais rien n’est facile. Claire retrouve son Jean, mais le conflit l’a changé. L’argent manque aussi. Une chance inespérée arrive en la personne de William Lancester, qui veut louer le moulin. Mais Claire n’est pas insensible à son charme, surtout depuis que Jean passe son temps à Paris. Les enfants sont devenus grands et des mariages sont à prévoir. Mathieu attend un enfant de sa maîtresse, Corentine Giraud; et Faustine, devenue institutrice, s’est fiancée avec Denis Giraud. Mais ses sentiments sont partagés. Un lien ambigu existe entre Mathieu et elle. Sera-t-elle heureuse avec son mari, qui a hérité des gènes de Frédéric Giraud, premier mari de Claire? Beaucoup de drames se joueront au domaine de Ponriant. Fidèle à ce qu’elle avait entrepris dans les autres tomes, l’auteure sait nous transporter dans le temps!


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres