Les rivières, suivi de, Les montagnes: deux histoires de fantômes

Paru le
Papier ISBN: 9782895023906
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782895029205
Numérique - PDF Protection: filigrane ISBN: 9782895029199
Disponibilité en librairie :
Quantité

Au centre commercial Les Rivières, deux jours avant l'Halloween, Clémentine Lacombe, élève de deuxième année de la classe de madame Marie-France, est kidnappée. Invisible, le narrateur hante les pensées des témoins, parents, clients et employés, inaptes à empêcher cet enlèvement. Caché dans l'angle mort de l'histoire, le prédateur sexuel semble insaisissable. Un romancier respecté - que personne ne lit - rend compte des phénomènes étranges dont il a été témoin lors d'une résidence d'écriture en rase campagne mauricienne. Illusions d'optique, hallucinations, manifestations paranormales ? Tiraillé, il raisonne, suit son instinct, résiste et cherche des explications. La peur s'insinue, irrationnelle et morbide. Il lutte, hanté par une inimaginable complicité de meurtre, Fidèles aux canons du fantastique et de l'horreur, les histoires de François Blais ne sacrifient pas pour autant le point de vue lucide sur des faits de société troublants. Se pourrait-il que la folle du logis ait plus de flair que l'enquêteur le plus perspicace ? Les Rivières et Les montagnes : deux fantasmes d'écrivain et le pari ouvert de la fiction que, tôt ou tard, le criminel va se peinturer dans un coin.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Anne-Marie Bilodeau, librairie La Liberté

    Sous-titré « Deux histoires de fantômes », le recueil a une étiquette qui doit être prise à la légère, car comme toujours, François Blais s’amuse avec les codes du genre. Dans la première nouvelle, d’ailleurs, pas de fantôme. Ou plutôt un fantôme en devenir puisque, dès le début, le lecteur sait qu’une fillette sera tuée. Qui est le coupable? Suspense. La deuxième nouvelle, quant à elle, met en scène l’alter ego de l’écrivain, forcé peu à peu d’abandonner son scepticisme face à l’apparition d’une revenante qui, vraisemblablement, lui demande de l’aide. Toujours avec la simplicité et l’humour noir qu’on lui connaît, Blais saura arracher des sourires à son lecteur – des frissons également, pour ceux qui croient encore aux fantômes…

Les libraires vous invitent à consulter

Le prix des Horizons imaginaires 2018 revient à François Blais

Par publié le

Pour Les rivières suivi de Les montagnes, aux éditions de L’instant même, François Blais reçoit le prix des Horizons imaginaires. Cette récompense est décernée pour la deuxième fois, par près de quatre-vingts étudiants de différents établissements québécois. Le prix vise à faire la promotion des littératures de l’imaginaire francophones auprès des étudiants, à susciter à la fois l’intérêt et le jugement critique pour le monde des lettres tout en gratifiant un auteur pour son apport au monde du l

Là où l’on enlève l’écorce

Par publié le

Il existe une forme d’oxydation végétale qui s’attaque aux feuilles en les criblant de rouille. Ce processus chimique possède des similitudes avec la corrosion du fer, lequel abonde dans la fosse du Labrador. Près de celle-ci, le cratère d’impact d’une immense météorite est visible. Ce fameux « Œil du Québec » joue un rôle clé dans Et si le diable le permet de Cédric Ferrand, ainsi que la région de Manicouagan (dont le nom signifie « là où l’on enlève l’écorce de bouleau pour réparer les canots

Geneviève Pigeon aux commandes de L'instant même

Par publié le

Les éditions québécoises L’instant même, qui célébraient l’an dernier leur 30e anniversaire, changent de direction. Gilles Pellerin et Marie Taillon, qui étaient déjà de l’équipe de la création de la maison, passent le flambeau à Geneviève Pigeon, responsable des communications depuis 2001 et directrice de la collection Trajectoire depuis 2015. Étant donné sa longue collaboration et sa grande implication au sein de la maison, madame Pigeon était toute désignée pour reprendre le travail d’édition

Ces auteurs attendus

Par publié le

Marie-Renée LavoieAutopsie d’une femme plate (XYZ)Alors qu’elle a 48 ans, Diane voit son mariage s’écrouler. Après vingt-cinq ans de vie commune, son mari la quitte pour une femme plus jeune. Après avoir notamment écrit une série jeunesse (« Zazie »), l’auteure qui nous avait charmés avec La petite et le vieux signe une œuvre sensible et drôle sur les aléas de la vie, qui est tout sauf plate.   Geneviève LefebvreToutes les fois où je ne suis pas morte (Libre Expression)Trois jours après les at

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres