Les poètes morts n'écrivent pas de romans policiers

Éditeur GRASSET
Paru le
Papier ISBN: 9782246784524 Pas en stock.
Sur commande : Délai de 4 à 8 semaines ouvrables
Numérique - Epub Protection: Adobe DRM ISBN: 9782246784531

Passionnant, délicieusement léger et littérairement sophistiqué.Par une brumeuse soirée de février, l'éditeur Karl Petersén arrive, non sans quelques inquiétudes, dans le port d'Helsingborg, avec une bouteille de champagne et le contrat du poète Jan Y. Nilsson, qui vit à bord d'un bateau de pêche. L'éditeur l'a persuadé d'écrire un roman policier, futur best-seller, déjà vendu aux plus prestigieuses maisons d'édition en Europe. Mais le poète acceptera-t-il de le signer ? Se résignera-t-il à sacrifier sa réputation et à se plier aux lois du marché ?Lorsque Petersén découvre Jan Y. pendu, la réponse semble évidente. Le commissaire Barck, chargé de l'enquête, n'a aucun doute : les poètes ne se font pas assassiner, ils se suicident. Pourtant, les mobiles ne manquent pas...A l'âge d'or du roman policier nordique, Björn signe ce qu'il appelle un « genre de roman policier », jeu littéraire raffiné et ironique sur l'essence même de l'écriture poétique et romanesque. Dans une pétillante satire du monde éditorial continuellement à la recherche du prochain succès, seul un policier-poète a l'expérience et la sensibilité pour saisir les vérités cachées derrière les apparences...« Un roman singulièrement drôle et riche. » Tomas Tranströmer, Prix Nobel de Littérature 2011« Une satire spirituelle et astucieuse du monde du livre. Larsson a l'art de raconter avec brio des histoires à la fois sophistiquées et divertissantes. » Lars Lönnroth, Svenska Dagbladet« Björn Larsson surpasse le désormais légendaire Stieg Larsson sur le plan littéraire. Sans renoncer ni au suspense ni aux coups de théâtre, il tisse autour de son commissaire une trame captivante. Mais Les poètes morts n'écrivent pas de romans policiers, c'est plus que cela : une enquête sur les mécanismes profonds et l'éthique de l'écriture. Lisez-le ! » Roberto Barbolini, Panorama

Les libraires craquent

  • Par Tania Massault par la librairie Pantoute

    « On n’assassine pas les poètes. Ils se suicident. » Ce postulat de base vole en éclats quand l’éditeur du célèbre poète Jan Y. Nilsson découvre ce dernier, la corde au cou, et que le policier dépêché sur les lieux conclut au meurtre. Pourtant, qui en voudrait à un poète, pauvre — il va sans dire — et jugé par tous comme un homme bon? La seule piste concerne le dernier manuscrit de l’auteur qui, loin de ses vers habituels, serait un roman policier. Dans un habile récit en poupées russes, nous suivons plusieurs personnages reliés à la victime : le policier en charge de l’enquête qui est également poète à ses heures, le meilleur ami, auteur à temps plein, et l’éditeur aux intérêts fortement pécuniaires. Excellent roman pour découvrir le milieu du livre et ses luttes tapies dans la pénombre.


  • Commenté dans la revue Les libraires par Tania Massault, librairie Pantoute

    « On n’assassine pas les poètes. Ils se suicident. » Ce postulat de base vole en éclats quand l’éditeur du célèbre poète Jan Y. Nilsson découvre ce dernier, la corde au cou, et que le policier dépêché sur les lieux conclut au meurtre. Pourtant, qui en voudrait à un poète, pauvre – il va sans dire – et jugé par tous comme un homme bon? La seule piste concerne le dernier manuscrit de l’auteur qui, loin de ses vers habituels, serait un roman policier. Dans un habile récit en poupées russes, nous suivons plusieurs personnages reliés à la victime : le policier en charge de l’enquête qui est également poète à ses heures, le meilleur ami, auteur à temps plein, et l’éditeur aux intérêts fortement pécuniaires. Excellent roman pour découvrir le milieu du livre et ses luttes tapies dans la pénombre.


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres