Les moustiques

Collection : Graffiti
Paru le
Papier ISBN: 9782896073887
Disponibilité en librairie :
Quantité

Maxence, un ado de 14 ans, s'ennuie à mourir à son chalet situé au fin fond des bois, où il est contraint de passer l'été. Par un jour de canicule, en allant à la crémerie du village avec Emma, sa jeune soeur, il aperçoit un attroupement autour d'un homme qui a soudainement paralysé, et qui finit par s'écrouler, raide mort. Et ce n'est que le début, car la dame qui s'agenouille auprès de la victime se fait piquer par un moustique plus gros que nature. Ce vampire ailé ne se contente pas de lui siphonner son sang, il s'enfonce tout entier sous sa peau. Tandis que la femme succombe à son tour, les maringouins se multiplient à vue d'oeil. Sous les assauts de ces bestioles tout droit sorties de l'enfer, les gens autour de Max et Emma tombent comme des mouches. Et le sombre nuage qui se profile à l'horizon n'annonce rien de bon. En un instant, Ronde-Vallée se transforme en théâtre d'horreurs. Maxence et Emma devront redoubler d'inventivité pour sauver leur peau !

Les libraires craquent

  • Une suggestion jeunesse par la librairie Monet

    "Quelle excellente lecture que ce roman de Jocelyn Boisvert! À ceux qui aiment les récits de zombies, de maladies virulentes et d'aventures post-apocalyptiques : ce livre est pour vous!

    Maxence et sa sœur Emma passent l'été dans la bourgade ennuyeuse de Ronde-Vallée. Jamais ils n'auraient pu imaginer qu'ils prendraient part, malgré eux, au déroulement d'une épidémie de moustiques mutants, qu'ils seraient projetés dans un chaos de fin du monde, ni qu'ils auraient à se battre pour leur survie. Et c'est pourtant ce qui les attend.

    Jocelyn Boisvert sait happer son lecteur, le récit est bien ancré dès les premières pages et l'histoire est extrêmement captivante, au point d'amener le lecteur à lire le livre d'un trait (fait vécu). Certaines scènes où il y a des descriptions de cadavres sont dégoûtantes, mais sans jamais être trop explicites, juste le bon dosage pour les adolescents. Suspense et plaisir garantis!" - Suggéré par Catherine Roy

Les libraires vous invitent à consulter

Le Palmarès Communication-Jeunesse des livres préférés des jeunes annoncé!

Par publié le

Un millier de jeunes au sein des clubs de lecture Communication-Jeunesse se sont mis d’accord pour choisir leurs livres favoris. Dans trois catégories organisées par tranches d’âges (5-8 ans, 9-11 ans et 12 ans et plus), la génération future a eu la possibilité de sélectionner et classer cinq titres par ordre de préférence. On retrouve ainsi Les dahlias de grand-papa d’Angèle Delaunois et illustré par Claire Anghinolfi, Les vieux livres sont dangereux de François Gravel (rassurez-vous, il a été

Luc Proulx et Sévryna Lupien remportent le Prix littéraire de l’ESMC

Par publié le

Le monde du travail est fascinant. Nous sommes lundi matin, et une grisaille des plus oppressantes tapisse le ciel de Québec. La sonnerie stridente du téléphone portable résonne, vous avez beau vous enfouir sous les couvertures, elle est toujours là, incitant à se lever, à prendre un café et une douche et à se rendre au bureau. Résigné, vous l’éteignez et vous vous dirigez vers la cuisine pour découvrir les nuages menaçants. Mais contrairement à ce qu’on pourrait vous faire croire, tous les lund

Jocelyn Boisvert, créateur de l'année aux Îles-de-la-Madeleine

Par publié le

L’auteur Jocelyn Boisvert a obtenu le Prix du CALQ - Créateur de l’année aux Îles-de-la-Madeleine. « Les membres du comité de sélection ont évoqué l’écriture rythmée et vivante de Jocelyn Boisvert, qui explore brillamment un genre peu fréquenté, celui du fantastique et de l’épouvante, pour captiver et faire frissonner ses jeunes lecteurs. Ils ont aussi souligné son remarquable engagement auprès des jeunes et sa contribution active à leur donner le goût de la lecture », a expliqué par voie de com

Les finalistes des Prix littéraires du Gouverneur général 2017

Par publié le

La plus haute distinction littéraire au Canada a entamé sa course. Cinq finalistes dans chacune des sept catégories se disputent les Prix littéraires du Gouverneur général 2017. Le suspense prendra fin le 1er novembre lorsque les grands gagnants seront annoncés. À la clé, une bourse de 25 000$.   Romans et nouvelles 117 Nord, Virginie Blanchette-Doucet (Boréal) Le palais de la fatigue, Michaël Delisle (Boréal) Le plongeur, Stéphane Larue (Le Quartanier) Le poids de la neige, Christian Guay-Po

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres