Les jardins de consolation

Éditeur GALLIMARD
Collection : BLANCHE
Paru le
Papier ISBN: 9782070147649
Numérique - Epub Protection: Adobe DRM ISBN: 9782072576966
Offrir en cadeau numérique
Numérique - Pdf Protection: Adobe DRM ISBN: 9782072576973
Offrir en cadeau numérique
Disponibilité en librairie :
Quantité

Ce livre nous plonge dans l'histoire iranienne des années 1920 à 1953. D'abord à travers le parcours d'un couple. Talla et Sardar, issu d'une famille paysanne et illettrée. Ils deviendront bergers et vivront un amour sans accroc, non loin de Téhéran. Ensuite, à travers les aventures de leur fils Bahram, véritable petit génie dont l'éducation fera un jeune homme qui croira à la transformation de la société incarnée par Mossadegh.

Cette fresque sur fond de bouleversements politiques et sociaux est aussi un grand roman d'amour aux scènes souvent déchirantes.

Parisa Reza, née à Téhéran en 1965 dans une famille d’intellectuels et d’artistes, est arrivée en France à dix-sept ans. Les jardins de consolation, directement rédigé en français, est son premier roman.

Les libraires vous invitent à consulter

Parisa Reza remporte le Prix Québec-France Marie-Claire Blais

Par publié le

Le Prix Québec-France Marie-Claire Blais proclame une première œuvre littéraire écrite par un de nos cousins d’outre-Atlantique. C’est depuis 2005 que cet honneur est attribué et depuis 2011 que le lauréat est dévoilé au Salon international du livre de Québec. La 13e édition du prix a récompensé l’auteure Parisa Reza pour son roman Les jardins de consolation paru chez Gallimard à l’hiver 2015. Avec ce livre, l’auteure d’origine iranienne, arrivée en France à 17 ans, a aussi obtenu le prix Sengho

Parisa Reza rafle le prix Senghor du premier roman

Par publié le

Alors que deux Québécois étaient en lice pour le prix Senghor du premier roman francophone et francophile, c’est finalement l’auteure Parisa Reza, originaire de Téhéran en Iran, qui a remporté la mise pour Les jardins de consolation (Gallimard). Née en 1965, Reza arrive en France à l’âge de 17 ans. Son roman se déroule en Iran dans les années allant de 1920 à 1953. Il raconte la vie de Talla et Sardar, un couple de bergers, qui verra leur fils Bahram s’émanciper grâce à l’éducation.Le prix est a

Prix Senghor du premier roman : deux Québécois parmi les finalistes

Par publié le

Comme son nom l’indique, le prix Senghor du premier roman francophone et francophile récompense une œuvre d’un primo-romancier qui écrit en français. Sélectionnés partout sur le globe, les candidats sont maintenant sous la loupe du jury qui invite les lecteurs à se procurer les livres finalistes afin de donner leur avis via la page Facebook du prix. Parmi les 12 finalistes, les Québécois Geneviève Pettersen pour La déesse des mouches à feu (Le Quartanier) et Martin Doyon pour Les improductifs (H

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres