Les faucheurs sont les anges

Éditeur BRAGELONNE
Paru le
Papier ISBN: 9782352945598 Pas en stock.
Sur commande : Délai de 5 à 14 jours ouvrables

Temple n'a aucun souvenir du monde avant la chute.Du monde avant les zombies, avant les camps de survivants, avant les plaines de suie où tombent les vivants et se lèvent les morts.Temple a quinze ans, mais le temps de l'innocence est depuis longtemps révolu. Seule face à la nature, à ses miracles et à sa sauvagerie, elle est pourtant décidée à profiter de ce que la vie peut encore lui offrir, et à découvrir ce que dissimule l'horizon.Et derrière cette adolescente au coeur simple et dur, habitée par le désir d'être juste, se profile l'ombre de l'homme qui a juré de la tuer.Un récit puissant, sur la survie et l'humanité. Un livre terrifiant, mais profondément moral.«Les miracles, ça t'intéresse peut-être pas. Mais même quand on les mérite pas, faut savoir les apprécier. On doit tous admirer la beauté du monde, même quand on est méchant. Surtout quand on est méchant.»

Les libraires craquent

  • Par Edouard Tremblay par la librairie Pantoute

    Délicieusement déroutant, ce roman, à la fois d’une immense naïveté et d’une insoutenable lucidité, pose un regard profond et inspiré sur le monde et le genre humain. On y retrouve en effet, aux prises avec une apocalypse de zombies, la même humanité foisonnante que l’on avait tant appréciée dans l’incontournable Walking Dead. Cependant, l’œuvre d’Alden Bell se réclame d’une rafraîchissante unicité, mettant en scène une jeune héroïne, Temple, pour qui les lambeaux de la civilisation américaine constituent la seule réalité qu’elle ait jamais connue. À travers la fumée, le sang, les viscères et les larmes, pointe comme un relent de poésie, un envol littéraire et nostalgique, qui fait écho à la beauté de cet univers libre et sauvage. Brillant!


  • Commenté dans la revue Les libraires par Edouard Tremblay, librairie Pantoute

    Délicieusement déroutant, ce roman, à la fois d’une immense naïveté et d’une insoutenable lucidité, pose un regard profond et inspiré sur le monde et le genre humain. On y retrouve en effet, aux prises avec une apocalypse de zombies, la même humanité foisonnante que l’on avait tant appréciée dans l’incontournable Walking Dead. Cependant, l’oeuvre d’Alden Bell se réclame d’une rafraîchissante unicité, mettant en scène une jeune héroïne, Temple, pour qui les lambeaux de la civilisation américaine constituent la seule réalité qu’elle ait jamais connue. À travers la fumée, le sang, les viscères et les larmes, pointe comme un relent de poésie, un envol littéraire et nostalgique, qui fait écho à la beauté de cet univers libre et sauvage. Brillant!


Les libraires vous invitent à consulter

Un goût de fin du monde

Par publié le

Qu’on la redoute ou pas, qu’on y croie ou non, la [supposée] fin du monde fait couler beaucoup d’encre, et ça ne date pas d’hier. On l’a annoncée plus d’une fois, et si elle ne s’est pas [encore] pointée le bout de l’iceberg, plusieurs écrivains, parmi les meilleurs, ont participé à la paranoïa collective en […]

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres