Les agents

Éditeur QUARTANIER (LE)
Collection : Parallèle
Paru le
Papier ISBN: 9782896984220
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782896984237
Numérique - PDF Protection: filigrane ISBN: 9782896984244
Disponibilité en librairie :
Quantité

Rivés à leurs écrans, les agents veillent à la bonne marche d’un monde qui tourne sans eux. Dans des box blindés, dans de hautes tours de verre d’un autre siècle, ils travaillent et luttent pour conserver leur poste, buvant du thé, s’achetant des armes. Tous les moyens sont bons. Ruse, stratégie, violence – guerre totale. Parce qu’il y a pire que la mort, pire que la Colonne Rouge. Il y a la rue, où règnent les chats, le chaos, l’inconnu.
 
Roman dystopique aux accents kafkaïens, dans la lignée du J. G. Ballard de la trilogie de béton et des œuvres obsessionnelles de Philip K. Dick, Les agents raconte un monde où l’aliénation du travail est devenue la loi généralisée et machinique en vertu de laquelle tous s’affrontent pour survivre – où la solidarité est une arme à double tranchant.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par François-Alexandre Bourbeau, librairie Liber

     


    Grégoire Courtois frappe un grand coup avec un nouveau roman de science-fiction riche en interprétations. Des agents vivent regroupés en factions ennemies. La machine leur dicte leur travail et les informe de l’état du monde extérieur. Car la machine est bonne, la machine est juste. Mais que font les agents, exactement? Pourquoi ces guildes? Et cette guerre qui se fomente, quand éclatera-t-elle enfin? Digne héritier des maîtres du genre, Les agents est un roman dystopique, sans pour autant être apocalyptique. Si les agents isolés se préparent à livrer une lutte sans merci, le soleil brille pourtant toujours, l’économie est en parfaite santé et la vie continue. Bref, un roman-labyrinthe dense et adroitement décalé malgré son degré de fatalisme.

Les libraires vous invitent à consulter

Temps double

Par publié le

Qui n’a jamais subi d’insomnie à cause de la pression professionnelle? Senti les élancements de ses cernes, les tiraillements de la migraine? Et parfois, lorsque le manque de sommeil persiste, les hallucinations découlant de l’éveil prolongé? Le travail peut générer son lot d’incertitudes et d’angoisses. Les « entre autres pigistes » comme moi connaissent ces aléas (et avantages, dont écrire des textes en compagnie de son félin gris).

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres