Lee & Sophia

Éditeur HERBES ROUGES
Paru le
Papier ISBN: 9782894192887
Disponibilité en librairie :
Quantité

Tout compte fait, il s'agit d'une oeuvre de fiction.
Elle ne contient que quarante-neuf pour cent d'événements non fictifs. Vous donnerez, j'espère, le bénéfice du doute à Lee, car se réveiller un matin aux côtés du cadavre de la femme alors aimée ne doit pas être de tout repos. On peut comprendre que ses nuits, voire ses années suivantes aient été tourmentées. Il en fut de même pour les trois enfants du couple respectivement âgés de treize, de huit et de quatre ans.
On peut présumer que ce fut particulièrement difficile pour le plus jeune. Détrompez-vous. Perdre une mère lorsqu'on n'est pas encore sevré ajoute une dimension surréaliste qui peut s'avérer fascinante. De la mort de ma mère à ma première dépression nerveuse à l'âge de neuf ans, cette série de poèmes raconte sous forme de chronique une tranche d'enfance parsemée des petits tourments, des souffrances élégantes et des bêtes plaisirs inhérents à une vie de banlieue bien remplie.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Guy Marchamps, librairie Clément Morin

    Alain Fisette nous a habitués au fil des ans à des titres pour le moins percutants comme Je suis un fumier, Le condom de l’amitié ou Tous mes lecteurs sont morts. Son nouveau livre, Lee et Sophia, moins étonnant dans le titre mais tout autant dans le propos, nous conduit cette fois au coeur de l’enfance de l’auteur. Toujours très coloré et vif, on peut dire que le verbe d’Alain Fisette, avec son humour noir, nous fait ici rire jaune puisqu’il relate les aléas d’une enfance difficile. La trivialité de certains propos n’enlève rien à la lucidité face à une réalité qui n’est pas toujours rose, au contraire. Avec cette poésie narrative et directe, l’auteur va droit au but et réussit à émouvoir. Le livre se termine avec un très beau texte de l’auteur à sa fille.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres