Le livre blanc de Rafaël Horzon

Éditeur ATTILA
Paru le
Papier ISBN: 9782917084359 Pas en stock.
Sur commande : Délai de 4 à 8 semaines ouvrables

Fantastique !Visionnaire !Bluffant !Berlin, décennie 1990 : la chute du mur, la réunification, la reconstruction économique, l'explosion culturelle... brusquement, la ville se transforme en capitale mondiale des utopies. Mais que serait-elle devenue sans Rafaël Horzon ?Horzon s'installe à Berlin et crée de grandes entreprises.Horzon tourne un film mettant en scène un chien en costume rosé. Horzon projette d'écrire Le Compendium des savoirs. Horzon ouvre une galerie japonaise avec des artistes qui n'existent pas. Horzon crée la bibliothèque Moebel Horzon et concurrence un fabricant de meubles suédois. Horzon invente une académie pour enseigner ce qu'on n'apprend pas. Horzon fonde la ligne de vêtements Gelée Royale.Horzon réinvente un espéranto et un système décimal. Horzon lance une agence de séparation et une boîte de nuit. Horzon cherche une nouvelle voie pour vivre. Horzon a écrit l'histoire de sa vie et tout y est vrai.

Les libraires craquent

  • Un parcours imprévisible par la librairie Vaugeois

    Horzon étonne par son cran et son culot, par son intelligence et sa spontanéité. Le résultat est loufoque et éclaté. Ça frôle le n'importe quoi, mais soutenu.
    http://librairievaugeois.blogspot.ca/2011/12/la-citation-de-la-semaine-rafael-horzon.html
    SB


  • Commenté dans la revue Les libraires par Christian Girard, librairie Pantoute

    Le livre blanc de Rafael Horzon est un ouvrage épatant, «bluffant» même, nous avise la quatrième de couverture. Au fil des pages, nous suivons le périple de ce cher monsieur Horzon, des années 90 jusqu’au début du troisième millénaire, alors qu’il tente par tous les moyens de faire de sa vie une réponse à la question de Marcel Duchamp: «Peut-on faire des oeuvres qui ne soient pas de l’art?» S’ensuit une série d’entreprises aux multiples rebondissements qui se verront, pour la plupart, marquées du sceau cuisant de l’échec. Narré par un ego dont la démesure n’a d’égale que le sens de l’autodérision, aussi naïf qu’arrogant, Le livre blanc est une fable toute contemporaine aux accents drôlement picaresques. J’ai beaucoup ri.


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres