Le léopard ne se déplace pas sans ses taches

Paru le
Papier ISBN: 9782923896571
Disponibilité en librairie :
Quantité

Le léopard ne se déplace pas sans ses taches, ce sont des « histoires naturelles », dans lesquelles les uns observent les autres, dans un chassé-croisé narratif, où les trains, les rames de métro et les avions deviennent des voies vers la fiction, et où les voix et les points de vue s'entremêlent, créant un réseau de récits labyrinthes, peuplés de personnages atypiques, dont certains meurent dans une indifférence angoissante. « J'écris sur la ligne rose, ocre et orangé de l'horizon qui se dégage. Écrire du ciel ne permet pas d'apaiser ce monde. Mais le voir dans son ensemble permet d'en raccommoder des petits bouts. » Pluie d'oiseaux, hôtels incendiés, migrants noyés, éleveur d'oiseaux, amours impossibles et commerce de diamants... Cette courtepointe de sentiments humains et de souffrances inhumaines prend racine dans les continents américain, européen et africain, lesquels gardent la trace du commerce triangulaire. La vie et la mort s'y retrouvent tour à tour à l'avant-plan, montrant de quoi l'être humain est fait, de quoi il est capable. Du pire comme du meilleur. Du plus cohérent au plus absurde. C'est un retour aux origines, qu'elles soient blanches, rouges ou noires, un départ vers l'ailleurs pour revenir à soi, comprendre de quoi l'on est fait. Les voix sont celles de soi ou de l'autre, je n'est plus moi, mais lui ou elle, il est toi et moi, l'humain, citoyen du monde.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Mélanie Langlois, librairie Liber

    D’abord choisi pour son titre. Avec la confiance que ce serait un petit bijou soigneusement choisi par les éditions Marchand de feuilles, qui a l’art de dénicher les perles là où elles se cachent. Et j’ai misé juste. Ce roman d’observation nous transporte aux quatre coins du globe, nous faisant voyager au cœur des histoires intimes de celles et ceux qui croiseront la route de la narratrice, curieuse de savoir ce qu’ils ont à raconter. Qui est cette gitane croisée dans le métro? Et ce jeune Africain aperçu dans le train? Elle nous rapporte ainsi les réflexions et les souvenirs des gens rencontrés, oscillant parfois entre le rêve et la réalité. Parce qu’il est parfois nécessaire d’aller vers l’autre pour mieux revenir vers soi. Un bonheur de lecture.


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres