Le lac de singes

Paru le
Papier ISBN: 9782897740085
Numérique - Epub Mise en page fixe ISBN: 9782897741365
Numérique - PDF Protection: filigrane ISBN: 9782897741358
Disponibilité en librairie :
Quantité

Quand elle est fatiguée, la mère de Pilou mêle souvent les mots. Un soir, plutôt que de lui demander de jeter ses vêtements dans le sac de linge sale, elle lui propose de les mettre dans le lac de singes. L'enfant rit, puis se glisse sous les couvertures avec cette image en tête. Le lapsus évocateur agit alors comme une véritable clé magique, entraînant le garçon dans un rêve fascinant, peuplé de singes et de créatures tantôt merveilleuses, tantôt effrayantes.« Les jours de fatigue, ma mère dit des mots à l'envers. Les animaux deviennent des arimaux, un sac de linge se transforme en lac de singes. Et moi, Pilou, je deviens Loupi et parfois, le soir venu, je plonge avec ses mots dans le lac merveilleux de la nuit. »

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Chantal Fontaine, librairie Moderne

    Voici un album aux prémices judicieuses. Le propos derrière l’histoire est tout simple, mais traité de façon si délicate que c’en est touchant. Ici, c’est maman qui déforme les mots, inverse les syllabes et bute sur des expressions courantes. Pilou, lui, comprend bien sa maman et la soutiendra même si parfois elle attire les regards. Par un texte au rythme chantant, tout en finesse, Élise Turcotte livre un récit propice à la fantaisie et aux rêves. Sous le pinceau de Marianne Ferrer, la magie se déploie, le récit se décuple et on se laisse bercer sur le chemin que prend l’imagination des deux créatrices. Un album superbe, drôle autant que doux, qui invite gentiment à s’accommoder de nos petits travers et à les aborder avec humour et compassion. Dès 4 ans.


Les libraires vous invitent à consulter

Jonathan Bécotte dans l’univers d’Élise Turcotte : « Écrire c'est capter des preuves de vies »

Par Jonathan Bécotte publié le 12 avril 2021

Revoir Élise. Élise et moi, nous avons été voisins durant les dernières années, jusqu’à ce que je déménage en automne. Pour me rendre au métro, je passais toujours devant le grand escalier qui mène chez elle. Parfois, je la voyais perchée sur une des marches, avec son chat, Tigran. Je n’osais pas la déranger, et prendre ainsi le risque de briser un poème qu’elle aurait été en train de peindre dans le jeu des pattes de son animal.

Lire l'article

Marianne Ferrer : Le plaisir de créer

Par Alexandra Mignault publié le 3 septembre 2019

Elle a notamment collaboré à plusieurs œuvres, telles que Le jardin invisible et Toucania créées avec Valérie Picard (Monsieur Ed), Une histoire de cancer qui finit bien d’India Desjardins (La Pastèque) et Le lac de singes d’Élise Turcotte (La courte échelle). Elle a aussi publié l’album Racines (Monsieur Ed), dans lequel elle signait aussi les textes, et elle a illustré Un pique-nique au soleil de Christiane Duchesne et Jérôme Minière (La montagne secrète), qui paraît en septembre. L’illustratr

Lire l'article

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres