Le blues des sacrifiés

Éditeur ALIRE
Collection : GF
Paru le
Papier ISBN: 9782896151493
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782896152353
Offrir en cadeau numérique
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782896155521
Offrir en cadeau numérique
Disponibilité en librairie :
Quantité

Pour Francis Pagliaro, l’affaire débute quand l’un de ses proches collègues, le policier expert en informatique Nicolas Turmel, est froidement assassiné chez lui d’une balle en pleine tête. Le jeune père de famille était assis devant son ordinateur, casque d’écoute sur la tête. Motif de l’agression : inconnu. Pour Louis Collard, professeur de musique à l’Université Laval, l’affaire s’enclenche le lendemain quand il apprend que sa femme Geneviève, une décoratrice de théâtre, vient d’être tout aussi froidement tuée d’une balle en plein cœur. Motif de l’agression : inconnu. Très vite, les enquêteurs de Montréal et de Québec découvrent qu’un élément relie ces deux meurtres sordides : l’arme du crime. De fait, tout indique qu’un pistolet de fabrication russe, dont la possession est interdite au Canada, a été utilisé. Pour Pagliaro, il ne fait aucun doute qu’un « professionnel » est à l’origine de ces meurtres, et qu’il faudra découvrir ce qu’il cherchait avant de pouvoir même penser l’appréhender ! C’est pourquoi il décide de creuser dans le passé de Louis Collard. Or, le saxophoniste, dévasté par la mort de sa femme, n’a jamais porté les policiers dans son cœur, et sa collaboration est loin d’être acquise. C’est pourtant Collard qui, sans le savoir, détient la clé de l’affaire, ce dont il commence à se douter quand il découvre qu’une de ses vieilles connaissances a elle aussi été victime du tueur…

Les libraires craquent

  • Une suggestion de Christian Vachon par la librairie Pantoute

    Le sergent-détective Francis Pagliaro, enquêteur plein de sagesse de la Sûreté du Québec, ne l’a pas facile dans ce Blues des sacrifiés. Non seulement il doit résoudre un double, puis un triple meurtre où s’entremêlent mafia russe, enregistrements musicaux et mouvements radicaux islamistes, mais il lui faut aussi amadouer un témoin important en usant de beaucoup de philosophie – ça il connaît –, un témoin qui ne porte pas la police dans son cœur. Très réjouissant et habile, ce nouveau polar énergique de Richard Ste-Marie, le doué auteur de l’Inaveu et d’Un ménage rouge nous tient captif, tout en nous faisant, par une double narration, partager les émotions, parfois très contrastées, du mari d’une des victimes et de l’enquêteur. Le romancier québécois nous fait plonger aussi dans un univers qu’il maîtrise bien – l’ayant observé par sa profession –, celui de la musique et des pratiques illégales de ce milieu. Vous cherchez un polar à l’intrigue costaude et consistante, vous faire surprendre par une trame liant Pat Benatar et Stanley Kubrick, Richard Ste-Marie vous offre ce gage de satisfaction.

Les libraires vous invitent à consulter

Les finalistes du prix Arthur-Ellis 2017

Par publié le

Depuis 1984, l’association Crime Writers of Canada récompense les meilleurs polars canadiens grâce au prix Arthur-Ellis. Le jury se compose d’écrivains, de bibliothécaires, de libraires et de critiques notamment. Un volet francophone a été créé en 2000. Dans la catégorie Meilleur livre en langue française, cinq polars québécois sont en lice : Red Light (t. 1) : Adieu, MignoneMarie-Eve Bourassa (VLB éditeur) Cette trilogie se déroule dans le quartier du Red Light à Montréal dans l’atmosphère gl

Deux décennies avec Alire

Par publié le

En 1996, Jean Pettigrew, Louise Alain et Lorraine Bourassa fondent la maison d’édition Alire, dans la ville de Lévis, sur la rive-sud de Québec. Vingt ans plus tard, ils en célèbrent le succès. En se dédiant à la littérature québécoise de genre - science-fiction, fantasy, polar, fantastique et horreur - cette maison a su se tailler une place de plus en plus grande auprès des lecteurs qui, jusqu’avant leur arrivée sur le marché, s’approvisionnaient surtout du côté anglo-saxon pour combler leur am

Les libraires craquent pour les 20 ans d’Alire

Par publié le

Les éditions Alire ont vu le jour en 1996, c’est donc dire qu’elles célèbrent cette année leur 20e anniversaire. Cette maison d’édition de Lévis a été créée par le trio formé de Jean Pettigrew (directeur éditorial), Lorraine Bourassa (directrice administrative) et Louise Alain (directrice marketing). Portés par le désir de faire connaître les auteurs québécois des littératures policière et de l’imaginaire (polar, science-fiction, fantastique, fantasy, horreur), ils ont mené jusqu’à maintenant u

Polar : les grands gagnants des Prix Saint-Pacôme 2016

Par publié le

Jo Nesbø, André Jacques et Laurent Chabin sont les grands gagnants des Prix Saint-Pacôme, remis lors de son gala du 1er octobre. Jo Nesbø a remporté le Prix Saint-Pacôme international du roman policier avec Le fils (Gallimard). C’est à titre de fiers partenaires de la Société du Roman policier de Saint-Pacôme que Les Librairies indépendantes du Québec, sous sa bannière Les libraires, ont remis ce prix de reconnaissance créé en 2015. Ce prix est attribué par un jury composé de libraires passio

Les finalistes des Prix Saint-Pacôme dévoilés

Par publié le

Pour une quinzième année, la Société du roman policier de Saint-Pacôme remettra les nombreux Prix Saint-Pacôme. Attendus et toujours sélectionnés avec soin, les récipiendaires seront dévoilés lors du gala du 1er octobre prochain. Les libraires, heureux partenaires de ce prix, ont été impliqués en tant que jury pour le volet étranger. En effet, tous les libraires indépendants du Québec ont voté, dans un premier temps, pour déterminer les finalistes. Dans un second temps, le jury formé des cinq li

Édition noire de Québec en toutes lettres

Par publié le

C’est ce matin que le festival littéraire Québec en toutes lettres lançait la programmation de sa 7e édition, qui se déroulera du 29 septembre au 9 octobre. Le festival célèbre le polar cette année pour cette « édition résolument noir ». L'identité visuelle de l’événement reflète « un miroir fragmenté de la condition humaine », explique Bernard Gilbert, le directeur du festival et de la Maison de la littérature. Ce dernier se réjouit d’ailleurs que le polar s’élève au rang des grandes littératur

12 polars québécois qui nous empêchent de fermer l’œil

Par publié le

Encore une fois cette année, les libraires donnent rendez-vous aux lecteurs de tous genres pour la troisième année de l'événement Le 12 août, j'achète un livre québécois! Rappelons que cette initiative a été lancée par les auteurs Patrice Cazeault et Amélie Dubé via Facebook. Cet appel a eu un succès retentissant et depuis, libraires et lecteurs se préparent pour participer massivement à cette journée. Du 1er au 12 août inclusivement, nous vous proposerons chaque jour 12 titres québécois que vou

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres